Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

[JDD #6] En marche pour la Coupe du monde

Le Journal de Didier – Ombre de Zidane, alarme à l'aéroport, flottement contre l'Italie, visite d'Emmanuel Macron: Didier Deschamps gère les tracasseries du quotidien. 

le 7 Juin 2018

 

 

Samedi 2 juin. Difficile de couper avec le reste du monde quand le reste du monde apprend le départ de Zidane du Real. Il est fort, Zizou. Il a déjà démontré sa capacité à prendre le bon poste au bon moment, il démontre qu'il sait aussi quand le quitter. Dire que tout le monde croyait que c'était Lolo qui était intelligent. Sélectionneur, il a ses chances. Soit on se plante et le poste est à lui, soit on gagne la Coupe du monde et je le lui laisse. S'il en veut encore.

 

Le déplacement à Nice s'est passé sans incident, à part quand Mendy a fait disjoncter le portique de sécurité à Roissy. Le personnel n'était pas au bout de ses surprises, il y a eu plusieurs évanouissements quand Benjamin a dû ouvrir sa jambe pour dévoiler l'armature en titane et les servomoteurs. Ils ont fini par le laisser passer, mais ça a été limite parce qu'en plus, son taux de radioactivité dépassait les normes.

 

3-1 contre l'Italie sans se forcer ni se blesser, je considère qu'on a rempli le contrat. Mais on est de nouveau revenus sur le terrain totalement apathiques, il faut vraiment interdire à Hugo et Raphaël de prendre la parole à la mi-temps. Les autres les surnomment Lexomil et Xanax: à administrer aux points presse, pas dans le vestiaire. Sinon, je ne sais pas ce qui se passe, mais j'ai trouvé qu'on aurait dû marquer plus. J'ai des envies de 5-2 en ce moment, je ne me reconnais plus.

 


Mardi 5 juin. J'appréhendais le déjeuner avec Macron. Il continue à m'accabler de sms m'expliquant comment faire jouer Thauvin (comme si j'avais l'intention de faire jouer Thauvin), après m'avoir gratifié de ses conseils pour la liste des 23. Quand je vois son conseil des ministres, je doute pourtant de son expertise en matière de casting. Hollande, au moins, il n'essayait pas de m'expliquer mon job – il avait plutôt besoin qu'on lui explique le sien.

 

 

 

 

J'avais prévenu: quand il vous serre la main, retirez-la tout de suite, sinon il la garde un quart d'heure. On leur avait montré, à la vidéo, sa technique d'immobilisation avec sa main gauche qui serre le bras au-dessus du coude. Eh bien ça n'a pas loupé, Djibril s'est fait prendre dès la 2e minute. L'après-midi à l'entraînement, il vrillait toutes ses touches.

 

Les gars étaient contents. Le "président des riches", c'est un peu leur président. Ils ont été plus distants avec madame, on n'aurait pas dû leur dire qu'elle était prof de français. Mais au moment du dessert, le discours présidentiel a suscité le malaise. La disruption, à des footballeurs, ça évoque une blessure, et dans le domaine des phrases creuses et du jargon marketing, leur équipementier est meilleur. Il y a eu un moment de flottement à la fin, quand personne n'a compris qu'il fallait applaudir. Même la salade de fruits était gênée.

 

 

ÉPISODES PRÉCÉDENTS
[JDD #1] Trois messages et un enterrement
[JDD #2] Combustion interne
[JDD #3&4] Mises en place
[JDD #5] Professor X
[JDD #6] En marche pour la Coupe du monde

Réactions

  • bcolo le 07/06/2018 à 16h17
    Splendide. Il faut dire qu'une visite présidentielle à Clairefontaine, c'est une source infinie de gags. Surtout avec un président qui a un nom d'équipementier.

La revue des Cahiers du football