Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

[JDD #7] Irrésistibles

Le Journal de Didier – Conspiration tactique, incident avec Clément d'Antibes, start-up de Rami… Récit des derniers jours des Bleus à Clairefontaine. 

le 17 Juin 2018

 

 

Mercredi 6 juin. Hier soir, on a regardé le documentaire sur France 98. Ça a déjà eu le mérite d'apprendre à Ousmane et Presnel que j'avais été champion du monde, ils en revenaient pas. "Vous faisiez votre âge de maintenant", a lancé Benjamin. Mais quand les lumières se sont rallumées, les gars n'ont rien dit et ils se sont regardés, avec l'air de se demander si tout cela pouvait leur arriver.

 

Ce matin, on a découvert que le babyfoot avait été démonté et remonté. L'équipe bleue est en 4-3-3 maintenant, le gardien est noir. Et dans la salle du staff, sur la télé où on met BFMTV d'habitude, il y avait le replay d'une partie de Football Manager. L'équipe de France en mettait quatre à l'Espagne et cinq à l'Argentine. Comme manière d'évoquer la tactique avec un sélectionneur, c'est plus subtil que la méthode Anelka. J'ai noté la compo.

 

 

 

 

Une rencontre avec les Irrésistibles français était organisée cet après-midi. Ce sont toujours des moments difficiles. Clément d'Antibes a une capacité à se mettre dans le cadre de la caméra que je n'ai connue que chez Djorkaeff. Il a proposé aux joueurs de dédicacer leur maillot et a commencé à donner des conseils à Pogba sur son placement. Francis Lalanne a interprété une chanson d'encouragement. Tout le monde a eu les larmes aux yeux, il n'a pas compris que c'était la douleur. Pour couronner le tout, Balthazar le coq a disparu et il a fallu organiser une battue, en vain.

 

Pour se remettre, comme il faisait beau, on a improvisé un petit barbecue dehors. On était bien, on s'est raconté des histoires. À un moment, le cuisinier vient me voir et me montre un poulet sur une broche: "J'ai pas apporté de poulet, moi".

 

 


Jeudi 7 juin. On a enfin eu l'explication du mobil-home qui était sur le parking depuis deux jours. Adil est venu me voir: "Coach, on va pas nique la scien. J'ai fait mes deux matches de prépa, Raphaël et Sam sont titulaires et les gars qui jouent en Espagne, ils se blessent jamais. Alors je me suis fixé un nouvel objectif pour rester dans la compétition: faire entrer les 'coiffeurs' dans le XXIe siècle". Et il me fait visiter le truc, entièrement aménagé en salon de coiffure. "Pas en salon de coiffure, en centre d'esthétique! On fait de tout: barbe, manucure, soins de la peau, épilation, détox… On a pris le matériel dans l'institut de ma sœur, elle est partante, elle veut conduire le semi jusqu'à Istra."

 

J'ai commencé à protester, mais il m'a coupé: "Les gars, ils s'emmerdent à la longue, et ils adorent ces trucs-là. Ils vont venir pour prendre soin d'eux-mêmes, parler de leurs petits soucis dans l'intimité. On se sent mieux dans sa peau après un gommage à l'argile". J'ai réfléchi. Adil m'a adressé un grand battement de cils et un sourire malicieux. J'ai dit: "OK, mais pas question que ce soit ta sœur qui s'en occupe. L'équipe de France a eu trop de problèmes avec les sœurs".

 

Au moment où je dis ça, j'aperçois celle de Griezmann qui sortait du petit bois. En me voyant, elle s'arrête et elle dit: "C'est pas le jour des familles?" Je lui réponds que c'est jamais le jour des agents. Elle a fait demi-tour. À l'entraînement, on voit bien qu'Antoine a plus envie de négocier son contrat que les ballons.
 

Réactions

Aucune réaction

La revue des Cahiers du football