Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

OL : ouverture d'une enquête pour "dérive sectaire"

Agence Transe Presse – La Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) s'alarme de la radicalisation des supporters de l'Olympique lyonnais et pointe ses dirigeants. 

Auteur : Agence Transe Presse le 23 Nov 2017

 

 

Lyon, 20 novembre 2017 (ATP) – Alertée par un nombre croissant de signalements de la part de parents ou de proches, la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) a discrètement ouvert, en mars dernier, une enquête sur le club de football de l'Olympique lyonnais, dirigé par l'influent Jean-Michel Aulas.

 

Selon les enquêteurs, plusieurs faits constatés seraient bien constitutifs d'une dérive sectaire: autorité morale exclusive d'un chef, maintien des adeptes dans un état de sujétion psychologique, extorsion de fonds personnels, etc. Le rapport préliminaire que l'ATP s'est procuré observe que les fidèles "imitent la façon de parler du gourou et répètent ses mantras, développant une vision paranoïaque dans laquelle tout ce qui entrave les intérêts de 'l'institution OL' est ressenti comme une agression de la part de forces occultes liguées contre elle".

 

 

 

 

Plusieurs anciens entraîneurs ont témoigné contre les dirigeants du club, désignant en particulier le "bras droit" du président, Bernard Lacombe. Bien que dépourvu de fonctions officielles aujourd'hui, il continuerait à organiser des réunions secrètes dans une dépendance de la basilique de Fourvière et à se poser en garant de la pureté idéologique de l'organisation. "J'ai réussi à m'échapper, mais professionnellement, je ne me suis jamais remis du traumatisme", a déclaré Pierre Le Garric (le nom a été changé).

 

Interrogé par l'ATP, le psychosociologue Herbert Robin, professeur à l'École des mines, explique la capacité de la "paroisse OL" à fédérer ses fidèles: "Lors de sa période de domination, dans les années 2000, le club a souffert d'un défaut de reconnaissance. Jean-Michel Aulas insistait beaucoup sur la popularité de son club auprès des 8-14 ans. Or c'est précisément l'âge qu'avaient à l'époque les croyants les plus fervents d'aujourd'hui".

 

Même son de cloche pour la pédopsychiatre Aude Calmos. "Ces enfants ont subi une forme de conditionnement à un moment de grande sensibilité émotionnelle. Ils ont notamment été imprégnés d'un discours infantilisant, visant à reporter la responsabilité sur les autres." Et de conclure: "Émettre une remarque contrariante sur l'OL aujourd'hui, c'est comme s'attaquer à leur enfance, à leur famille".

 

Herbert Robin confirme: "Contrairement aux supporters de clubs comme l'OM ou le PSG, qui ont dû développer leur autodérision pour affronter les déboires de leur club, leurs homologues lyonnais de cette génération sont devenus intolérants aux moqueries". Ce qui les conduiraient des formes de radicalisation ne se limitant pas à la célébration de tout ce que "l'Académie" locale a produit…

 

Les premiers éléments de l'enquête révèlent en effet des pratiques inquiétantes: culte d'une divinité baptisée Yahvé Penosurnilmar, rituels initiatiques barbares comme "la déneigeuse messine" ou "l'huissier de Caen". Mais à entendre l'un des enquêteurs, qui s'exprime sous couvert d'anonymat, les investigations pourraient tourner court. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, lui-même suspecté d'être membre de l'organisation, serait intervenu dès sa nomination place Beauvau pour leur mettre un terme. 

Réactions

  • Run le 23/11/2017 à 17h02
    ‘‘L’Institution OL derange la L1’’

  • LLBB1975 le 23/11/2017 à 19h40
    Merci pour la référence, Jamel.

  • Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà le 23/11/2017 à 19h49
    Il me reste plus que deux noms a comprendre : Pierre le Garric et Herbert Robin. Sinon, super article d'investigation, meme si apparemment, je ne suis capable d'en saisir que la moitie. Pourquoi n'est-il pas signe d'ailleurs ?

  • Toni Turek le 23/11/2017 à 20h21
    Herbert Robin, ce ne serait pas l'anagramme d'un Vert célèbre ?

  • Toni Turek le 23/11/2017 à 20h24
    Et pour l'autre, je garderais les initiales PLG seulement...

  • Hydresec le 23/11/2017 à 21h15
    Jamel Attal
    aujourd'hui à 12h51

    @LLBB1975
    Rapport à Claude Halmos, psychanalyste médiatique.

    Il est magique, ce jeu de mots.

  • Jamel Attal le 23/11/2017 à 22h55
    @Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà
    Comme les dépêches AFP, les dépêches ATP ne sont pas signées.

  • Redalert le 24/11/2017 à 00h03
    Bravo Jamel, l'idée t'es venu en suivant le forum ces derniers jours ?

  • le Bleu le 24/11/2017 à 08h05
    Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà
    23/11/2017 à 19h49

    Il me reste plus que deux noms a comprendre : Pierre le Garric et Herbert Robin. Sinon, super article d'investigation, meme si apparemment, je ne suis capable d'en saisir que la moitie. Pourquoi n'est-il pas signe d'ailleurs ?
    ---
    C'est marrant ce sont les deux seuls noms que j'ai captés immédiatement, les autres je cherche encore.

    L'article est signé Agence ATP. Au Comité central bolchevique des Cahiers on croit au travail collectif et aux masses laborieuses.

La revue des Cahiers du football