Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Olympique de Marseille 2003/2004, la fiche

L'OM est de retour et s'il n'est pas là pour rigoler (à en croire le visage de ses dirigeants), nous si.
le 15 Sept 2003

 


Le scénario idéal Dirigé d’une main de fer (Alain Perrin) dans un gant de fer (Christophe Bouchet), l’OM renverse tout sur son passage en retrouvant une popularité inégalée. Point d'orgue de la réussite marseillaise: alors que les olympiens mènent 3-0 lors du sommet de la saison, le PSG préfère ne pas revenir sur le terrain après la pause, prétextant faussement une agression de Pauleta par Dédé Tronche-plate dans le tunnel. Le parcours de l'OM en Ligue des champions est de toute beauté, il s'achève en demi-finale, mais le club remporte le championnat, la Coupe de France et la Coupe de la Ligue. Jean-Michel Aulas en devient vert. Thierry Muratelle écrit dans La Provence: "La planète Marseille scintille de nouveau comme le joyau astral le plus éclatant d'une galaxie du football qui ne brillait plus durant l'éclipse des étoiles phocéennes". Alain Perrin n'achète plus ses costumes que chez Armani et Christophe Bouchet fait la couverture de L'Usine Nouvelle et de Valeurs Actuelles. Il parvient même à sourire sur la photo officielle lors de la remise du prix de manager de l'année (double claquage). Les supporters réclament spontanément une augmentation des abonnements afin de provisionner l'arrivée de Zidane en 2005, date à laquelle la couverture du Vélodrome sera achevée. Bernard Tapie déclare "Tout ça, c'est quand même grâce à moi". Le scénario catastrophe Après un bon départ, le club patine. Point d'orgue de la méforme marseillaise : alors que le PSG mène 3-0 (triplé de Pauleta, pourtant muet depuis huit journées), les supporters ne reviennent pas dans les tribunes après la mi-temps. Le discours de Perrin ne passe plus auprès des joueurs et celui de Bouchet lui met la France du football à dos. C'est la débâcle dans l'effectif. Mido est retrouvé nu sur la plage du Prado, un soir de semaine à deux heures du matin ("Je ne me souviens de rien, j'étais dans ma Ferrari avec une copine, à moins que soit le contraire", déclare-t-il aux policiers). Camel Meriem, après s'être inscrit en douce aux Dépressifs anonymes, éclate en sanglots en évoquant sa situation dans Vie privée-Vie publique, l'émission télévisée de Mireille Dumas. Obligé de vendre Van Buyten, de faire jouer les jeunes du centre de formation et de faire revenir Bakayoko, Nouma et Berizzo au mercato, Alain Perrin vit une incroyable série de huit défaites sur le score de 1-0. Des Ultras marseillais, auxquels Bernard Tapie a indiqué l'entrée du tunnel creusé par Jean-Pierre Bernès en 1993, pénètrent dans La Commanderie et mettent en pièces les vingt-cinq costumes marron entreposés dans la penderie du bureau d’Alain Perrin. Christophe Bouchet doit revendre à perte ses actions à RLD. Il part reprendre le SCO d’Angers et est remplacé par Charles Biétry, qui déclare: Il manque un sourire à l’OM". La phase de jeu typique

Van Buyten récupère le ballon après que l’attaquant adverse eut fait demi-tour en le voyant débouler la mâchoire en avant. Il alerte Meriem sur le côté droit, mais une grosse vanne de son entraîneur déstabilise l’ex-Sochalien qui perd le ballon. Brahim Hemdani le récupère pour déborder et ajuster un long centre aérien. La balle ricoche sur les cheveux gras de Van Buyten qui a suivi, mais Mido écarte les défenseurs d’un seul coup de fesses et Drogba, qui a beaucoup travaillé les têtes plongeantes à deux mètres de la cage, ne manque pas le cadre. Alain Perrin engueule Celestini qui n'a pourtant rien fait. La stratégie secrète du président Racheter le Phocéa et l'armer de canons pour bombarder Monaco. L'objectif sportif Battre le Real, Manchester, la Juve et le PSG. L'objectif marketing Vendre Philippe Christanval aux médias comme "le futur Marcel Desailly". Le point faible Le capital sympathie des dirigeants. Le point fort Le capital sympathique de l'actionnaire. Le calembour de l'intersaison Les dirigeants marseillais ont préféré recruter en Tchéquie qu'à Rio. L'OM 2003/2004 en questions La ruse consistant à mettre des numéros 9 sur tous les joueurs pour améliorer l’efficacité offensive n’est-elle pas un peu grossière? Christanval-Van Buyten remporteront-ils le concours de la défense centrale la plus lente d’Europe? Si Christophe Bouchet parvient à sortir la série limitée "OM" de la Fiat Bravo, est-ce que les joueurs seront obligés de rouler avec? Si l'OM est 2e au classement final, mais 1er à la moyenne anglaise, est-ce que Christophe Bouchet réclamera le titre? La question qui ne se pose pas Comment faire oublier Bakayoko?

Réactions

  • ouais.super le 15/09/2003 à 07h57
    Très bon !
    J'avoue que le scénario catastrophe de l'OM m'a plus fait poiler que le scénario idéal. :-)

    Bravo aussi pour le souci du détail ("Perrin" écrit en marron sur l'action-type, le capital "sympathique" de RLD...)

    Et bravo aussi pour la nouvelle mise en page du site. Beau boulot !

  • luckyluke le 15/09/2003 à 08h50
    Encore une fois, c'est très bon, sauf pour la moyenne anglaise, qui à la fin du championnat donne exactement le même classement que le classement réel, puisque toutes les équipes ont joué autant de fois à domicile qu'à l'extérieur. Donc l'idée était (très) bonne (et j'ai bien ri quand même) mais la vanne ne tient pas!

  • mollows le 15/09/2003 à 09h02
    Bravo les gars, la fille.

  • liph le 15/09/2003 à 09h55
    Moi j'ai surtout aimé le jeu de mots sur Tchéky Karyo !

  • kalle le 15/09/2003 à 11h35
    Superbe mise en page, bravo !

  • sassari le 15/09/2003 à 13h12
    Moi j'ai préféré celui sur le ...PSG ! En même temps c'est normal...chui marseillais ! Mais je me suis bien marré quand même ! Je préfère ce genre de délire à vos prises de positions moralistes avec récupération des éléments dans les poubelles de "l'Equipe"...

  • bomba le 15/09/2003 à 13h15
    ayé, gb a un nouveau pseudo :-)

  • harvest le 15/09/2003 à 14h04
    C'est ça les nouveaux cahiersdufootball ? Un article sur l'Ohème avec seulement 7 réactions en 7 heures ! Rendez nous les bastons d'antan ! :-)

    Tapie reviens !


  • Géant Vert le 15/09/2003 à 14h34
    Et si tout ca n'etait que pretexte pour purger le site du trop grand quota de supporters marseillais en les excluant pour reactions trop virulentes? JE DECONNE !!!!!!!!!!!!!!! (en meme temps ca a pas l'air de marcher des tonnes....)

  • les soup dragons le 15/09/2003 à 15h19
    Là vous m'en tapez un coup, les Cahiers !!

    Le layout ! J’aimais bien les deux précédents, mais je pense que je vais m’habituer à çui-là aussi…

    hein ?…ah, oui ! bien sûr…l’article…lire…brb

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.