En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Premier League 2022/23 : nouvelles têtes

Preview Premier League - Onze joueurs à surveiller, onze à biberonner : les pépites sont sur le terrain.

Auteur : Kevin Quigagne le 23 Août 2022

 

PREVIEW PREMIER LEAGUE

Avant-Premier League 2022/23 : la grande présentation

United, le plus grand cirque du monde

Premier League 2022/23 : nouvelles têtes

* * *

Onze joueurs à surveiller

Hormis les suscités et les vedettes habituelles, voici notre équipe des joueurs qui suscitent la curiosité en ce début de saison.

Erling Haaland (Man City). Le phénomène est le premier vrai prolifique numéro 9 Citizen depuis des années. Ignorant les "experts" qui doutaient de la pertinence de la venue d'Haaland en se demandant s'il n'était pas l'Andy Carroll norvégien (surtout après son non-match lors du Community Shield vs Liverpool), Pep a intelligemment adapté son système pour tirer la quintessence du natif de Leeds.

Si les blessures l'épargnent (problème récurrent), il pourrait un jour taquiner le record de buts de D1 anglaise. Enfin, de PL (32 réalisations - Mo Salah, en configuration 38 journées) car celui de l'élite est intouchable : saison 1927/28, Dixie Dean (Everton, lire l'article des Cahiers) a inscrit 60 buts. Et fun fact pour vos dîners kebab en ville : un exploit réalisé avec un seul testicule.

Le couteau suisse Ivan Perisic (Tottenham). L'énergique Croate a trente-trois ans, mais n'a raté que trois matches de Serie A la saison passée avec l'Inter. Remplaçant en J1 et J2 mais titularisé samedi vs Wolves en wing-back (piston) sur le flanc gauche, comme à l'Inter sous Conte.

Dans le système antoniocontien des Spurs, un 3-4-2-1 qui devient un 3-3-4 en phase offensive, le véloce Perisic se mue en ailier-centreur en compagnie de Kulusevski et Son Heung-Min, derrière Kane.

Aleksandar Mitrovic (Fulham), 43 buts l'an passé en D2 avec les Cottagers (record). L'international serbe aura à cœur de prouver qu'il n'est pas un joueur "entre deux", trop fort pour le Championship, mais inefficace à l'étage supérieur, où il a évolué quatre saisons sans faire d'étincelles (Newcastle, Fulham). Déjà 3 buts.

 

 

Taiwo Awoniyi (Forest), vingt-cinq ans, acheté à l'Union Berlin pour 18 millions. Rapide, athlétique et sixième meilleur buteur de BuLi l'an dernier. Parcours intéressant : acheté par Liverpool en 2015 pour des clopeanuts en tant qu'espoir, le Nigérian n'avait pu être aligné, n'ayant jamais réussi à obtenir un permis de travail. Il avait alors été prêté sur le continent six saisons durant, avant d'être enrôlé par les Berlinois en 2021.

Deniz Undav (Brighton). L'Allemand, recruté par les Seagulls, mais prêté l'an passé à l'Union St-Gilloise en Jupiler (25 buts, 10 passes dé), tentera de booster l'attaque, poussive l'an dernier. Pour l'instant remplaçant.

Julian Alvarez (Man City). Le vif argentin de River Plate peut jouer sur l'aile ou en numéro 9 (53 buts/120 matches chez les Millonarios). Inévitablement surnommé par les médias anglais "the new Agüero".

James Ward-Prowse (Southampton), pour ses bijoux de coups francs. Régulièrement convoité par des gros mais il végète toujours à Soton. Va-t-il nous (re)faire une Matt Le Tissier ?

Fabio Carvalho (Liverpool), jeune transfuge de dix-neuf ans de Fulham. À seulement 5 millions, ce milieu offensif / ailier buteur-passeur pourrait être l'un des coups de l'été.

Nick Pope (Newcastle). Le gardien international anglais, débauché de Burnley, a relégué Dúbravka sur le banc et cherchera à faire de même avec Pickford au Qatar.

Le rapide et technique Colombien Luis Sinisterra (Leeds). Le blaze le plus cool venu d'Eredivisie depuis Jan Vennegoor of Hesselink (Hull, 2009/10).

Et on suivra de près l'évolution de Darwin (Nunez) à Liverpool, l'Uruguayen au sang chaud recruté au Benfica pour 85 millions, en remplacement de Sadio Mané.

Tout avait bien commencé en Angleterre pour notre ami, bon Community Shield vs Man City et honnêtes débuts en PL. Jusqu'au match vs Palace en J2, quand le Sudam décida de charitablement partager sa version iconoclaste de la multiplication des pains : coup de boule sur le défenseur Andersen, après un duel acharné tout le match.

Un pétage de plombs qui lui a valu expulsion et suspension de trois matches. Mais la rédemption est en marche, son compatriote et Grand Sage Luis Suárez l'ayant pris sous son aile.

 

 

Onze NextGenners

Hormis les suscités et les internationaux confirmés / jeunes médiatisés, listons les U21 les plus excitants du plateau.

Le classieux Sékou Mara (Southampton), chiné pour 11 millions à la grande braderie de Bordeaux et l'un des quatre Français de l'effectif. Le fils d'Audrey Crespo-Mara a brillé pour son baptême du feu PL vs Leeds en J2. Entré à la 70e, il a notamment offert ce caviar. Titularisé vs Leicester, il n'a pas démérité (a marqué un but refusé de peu), avant d'être remplacé à l'heure de jeu par Che Adams, qui a claqué un beau doublé.

Le franco-britannique-algérien-nigérian Michael Olise (Palace). Autant de passeports que de buts l'an dernier pour ce virevoltant ailier droit au gros bagage technique. Le Bleuet figurait déjà parmi les meilleurs U21 l'an passé.

Moisés Caicedo (Brighton). Excelle au milieu depuis son retour de prêt en Belgique. Trop sans doute au goût de Graham Potter, car l'Équatorien est soudain convoité par Liverpool et Man United...

Brenden Aaronson (Leeds). Milieu polyvalent étasunien tendance pitbull en provenance du RB Salzbourg où il a évolué une demi-saison sous Jesse Marsch. Excellents débuts en PL.

 

 

Carney Chukwuemeka (Chelsea). Milieu de dix-huit ans très coté, acheté 20 millions à Villa. Champion d'Europe avec les U19 anglais cet été en Slovaquie, où il a impressionné (3 buts).

Harvey Elliott (Liverpool). Vif milieu-ailier de dix-neuf ans qui s'est illustré à l'intersaison et lors des deux premières journées. Il a même poussé Henderson vers le banc contre Palace.

Roméo Lavia (Southampton). Milieu défensif belge de dix-huit ans, en provenance de Man City. Déjà titulaire, débuts remarqués.

Joe Gelhardt (Leeds). Attaquant de vingt ans révélé au plus haut niveau l'an dernier. Comparé dans le style à Wayne Rooney.

Julio Enciso (Brighton). Avant-centre paraguayen de dix-huit ans acheté 10 millions au Libertad d'Asuncion.

Brennan Johnson (Forest), ailier droit-gauche/second attaquant. Comptait déjà parmi les cracks de D2.

Matthew Cox (Brentford), dix-neuf ans. Gardien des U19 anglais, a failli débuter l'an dernier en PL.

Cet article présente neuf autres pépites.

 

PREVIEW PREMIER LEAGUE

Avant-Premier League 2022/23 : la grande présentation

United, le plus grand cirque du monde

Premier League 2022/23 : nouvelles têtes 

Réactions

  • Mangeur Vasqué le 23/08/2022 à 21h00
    Auraient également pu figurer dans la liste des NextGenners (ils étaient tous d'ailleurs dans la “long list” initiale, finalement baissée à U21 donc couic) :

    - Liam Delap (Man City), 19 ans. Attaquant et fils de l’Irlandais Rory Delap, légende de Stoke City. Et non, il ne balance pas des touches-missiles dans la surface comme le paternel, pas de telles vulgarités à City voyons. Prêté… à Stoke (D2). Ça va te l’aguerrir le padawan (“Va à Stoke et tu deviendras un homme mon fils” – vieux proverbe anglais).

    - Djed Spence (Tottenham), 22 ans. Latéral droit offensif, vif et technique, acheté 20 millions à Middlesbrough. Prêté à Forest l’an dernier, où il a cartonné. Figure dans toutes les équipes D2 de la saison dernière (Sky, PFA, etc.). Figurait dans le "gros bilan du foot anglais, saison 2021-2022" des Cahiers lien.

    - Curtis Jones (Liverpool). Milieu central de 21 ans qui compte déjà 45 apparitions en PL. A été le cinquième milieu le plus utilisé par Klopp l’an passé et on devrait le voir davantage cette année. A lui d’être plus régulier pour s’imposer comme titulaire.

    - Cheick Doucouré (Palace). Milieu lensois de 22 ans, produit de la JMG Academy de J-M Guillou à Bamako. L’international malien était marqué à la culotte par Pat Vieira depuis des années. Titularisé sur les 3 premières journées, bilan positif.

    - Conor Gallagher (Chelsea) 22 ans, 4 sélections anglaises. Prêté à Palace l’an passé où il fut élu “Joueur de la Saison” par les supporters Eagles. Début de saison décevant.

    - Amadou Onana (Everton). Milieu belge de 21 ans acheté 33m à Lille (remplaçant pour l’instant, n’a joué que ~40 minutes sur 2 matchs).

    - Fábio Vieira (Arsenal), 22 ans et en provenance de Porto (30m) pour renforcer un entrejeu un peu faiblard l’an passé.

    - Sven Botman (Newcastle). Défenseur central néerlandais de 22 ans, transféré de Lille pour 32m. Je ne mate pas bcp Newcastle donc pas trop d'avis sur son début de saison mais d'après ce qui me parvient aux oreilles à mon corps défendant, c'est pas mauvais, sans être transcendant, genre 13/20. Deux matchs disputés, J2 et J3. De l'avis général il a été bon vs Brighton et a tenu la baraque dans la tempête, a obtenu 7/10 dans les gazettes locales, certes souvent généreuses (large domination des Seagulls, 13 tentatives vs 4 pour Newcastle, ce court résumé vous donnera un aperçu lien) ; moins bon dimanche vs Man City pour ses débuts à domicile mais à sa décharge il devait marquer Haaland, alors un peu d'indulgence.

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.