Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

PSG : grandes ambitions et dure réalité

Maintenant son grand écart entre son marasme actuel et ses investissements de prestige, le club de la capitale continue de défrayer la chronique. Il poursuit le rachat des joueurs de son propre centre de formation, et Ronaldinho arrive, mais sait-on où?
Auteur : Pierre Martini le 22 Jan 2001

 

Le prix de la formation
En mai dernier, une brève des Cahiers ironisait sur un fait qui n'a été complété que huit mois plus tard:
le centre de formation le plus cher du monde
Si le PSG rachète Anelka (180MF?) et Domi (40MF) après Distin (18MF), ça fera tout de même un gros budget rattrapage des conneries.
Et un très cher centre de formation… On peut aujourd'hui corriger les montants des transferts, et constater le caractère surréaliste de la politique du PSG en la matière, qui paye donc très cher des erreurs passées, sans pour autant s'empêcher d'en commettre de nouvelles. Le cas de Didier Domi est d'ailleurs exemplaire. Alors que le club avait galéré avec quelques-uns des pires latéraux que ce championnat ait connu (Colleter ou Kenedy, sur des durées très différentes, pour ne citer que deux exemples), alors qu'il tenait un jeune joueur formé au club qui, après un rapide apprentissage de la D1 était arrivé à un niveau très prometteur, le PSG l'avait laissé filer sans trop insister, lors d'un de ses traditionnels marasmes hivernaux.
Bien sûr, on peut aussi se réjouir du retour en France d'Anelka et Domi, deux joueurs qui sont encore de grands espoirs français et qui avec Distin ou Edouard Cissé (revenu un an plus tôt) symbolisent l'image que voudrait se donner le club. Plus gênant est le caractère artificiel de la politique publicitaire du PSG et de sa tentative pour restaurer ses liens avec une "banlieue" un peu fétichisée. Une politique qui souffrira du réalisme de ses gestionnaires quand il leur prendra de faire le ménage, ou si des joueurs peu titularisés demandent à partir.
Un autre motif d'incompréhension provient de la nécessité aujourd'hui proclamée de recruter très vite un défenseur central. Au départ pourtant, la présence dans l'effectif de Déhu et Rabesandratana, joueurs de haut niveau, de Distin, espoir sérieux à ce poste, de El Karkouri, qui avait montré de bonnes choses avant de sombrer totalement cette saison, voire de Luccin, capable de descendre d'un cran, laissait croire que l'axe de la défense était solidement pourvu. Faute de recruter Nesta ou Desailly, faut-il aller chercher en Espagne ou ailleurs un anonyme libero?..

Joueur prodige et club prodigue
Revenons sur le spectaculaire recrutement de Ronaldinho, sur lequel nous ironisions dans la dernière Gazette (sur le transfert, pas sur le joueur). On nous a reproché à cette occasion de râler encore au lieu de nous réjouir de l'arrivée d'un tel footballeur sans penser à remercier le PSG au passage. Il faut effectivement saluer le "coup" réussit devant quelques membres éminents de l'élite européenne, pour un coût relativement faible (celui d'un salaire hors-cadre). Mais si on peut être heureux de voir bientôt évoluer dans nos stades une étoile mondiale, il y a de quoi être très inquiet quant aux conditions dans lesquelles elle va évoluer, si son futur club continue d'aligner les revers avec sa constance actuelle. À moins d'espérer que le prodige brésilien soit capable à lui seul de tirer son équipe vers le haut…
L'actionnaire du club place la barre de plus en plus haut, achetant un standing que l'équipe n'assume pas vraiment. Cette saison aurait ainsi dû voir une montée en puissance pour assurer de grandes ambitions, mais elle n'en prend pas le chemin. Car ainsi équipé, le PSG 2001/2002, qui n'est pas assuré d'obtenir une qualification européenne, ne pourra faire autrement que de briller. Un fiasco ne sera pas permis, car il serait vraiment terrible, et il confirmerait celui d'une partie du foot français, celui qui investit lourdement et échoue tout aussi lourdement. Et c'est bien à cette élite française, incapable de convertir sa puissance financière en véritable crédibilité sportive (et grandement responsable de l'effacement de notre représentation au plan européen), que nos foudres habituelles, et nos regrets, sont adressés.

Péniblement qualifié contre Thouars, adversaire que le sort lui désigne avec une étrange régularité en Coupe de France, le PSG de Luis Fernandez, qui a posé ses valises et refait l'organigramme, est placé devant des échéances cruciales, desquelles dépendront les plans tirés un peu prématurément sur la comète. Il lui faudra d'abord retrouver un peu de consistance dans le jeu avant d'entreprendre de sauver sa saison en revenant à hauteur des places européennes, sous peine de se condamner à une énième saison de transition. Ça commence samedi avec la réception de Lens, dans un Parc des Princes qui, lui aussi, s'interroge…

Réactions

  • MuccaPazza le 23/01/2001 à 00h00
    hé niico, juste une petite remarque sur l'inter.
    L'inter ne joue tout de meme pas le maintien, mais c'est vrai que c'est pas la grande forme...
    Ceci dit, sans Ronaldo et Vieri (1 match sur 2 pour ce dernier on va dire) c'est pas la meme equipe.
    l'inter n'a pas vraiment de jeu collectif car quand les 2 attaquants etaient la, il n'y en avait pas vraiment besoin pour gagner des matches (coupe uefa au parc). Sans bien jouer bien sur, mais tout le monde s'est extasié...

    alors... (comme quand psg bat rosenborg 5-2 en jouant n'immporte comment!)

    Personnellement j'aime pas trop cette equipe pour ces raisons
    En revanche Laurent Blanc est vraiment pas mal! (Frey un peu moins...)
    et Recoba est le joueur le plus paye du monde.. et oui!
    de plus, ils viennent finalement de refuser romario, peut etre ont ils compris, a la difference du psg.
    Ceci dit, l'Inter a l'heure actuelle battrait (je pense) n'importe qu'elle equipe de D1...

    ciao ! La MuccaPazza

  • houbahouba le 23/01/2001 à 00h00
    Ok le PSG a déconné en rachetant des joueurs qu'il avait formé. C'est sûr que quelques temps après ça fait rire. Mais Distin quand il est parti à Gueugnon combien de club de D1 se sont interessés à lui pour l'acheter à ce moment là? Domi quand il est parti, il faisait pas un peu la gueule parce qu'il avait perdu sa place sur blessure et qu'il était plus titulaire? Et Anelka? Qui le connaissait et qui voyait en lui la super star qu'il est devenu? Donc c'est facile de se foutre du PSG mais il n'ont pas eu que des échecs dans le recrutement (Rai, Ricardo, Leonardo, Weah, Ginola, Pouget pour le dernier je déconne). Quant au recrutement de Madar, ça peut paraître bizarre mais il faut se souvenir qu'il semblerait qu'il ait revu ses prétentions financières à la baisse et que malheureusement il ait subî le "jeunisme" débile des dirigeants français qui pensent qu'après 30 ans un footballeur est bon pour la retraite. Alors le recruter maintenant c'est plutôt une bonne idée: moins cher, pas de problème d'adaptation au club, affinités avec Fernandez, etc... Seul inconvénient pour une boîte comme Canal qui ne vit que de l'image: on a l'air con! Tant pis pour l'image, tant mieux si Madar continue à planter des buts!

  • le nihiliste le 23/01/2001 à 00h00
    euh, pas trop qd même

  • GMAN le 23/01/2001 à 00h00
    MAIS NON, personne n'a compris que le PSG c'est un moyen pour pour faire vendre des abonnements à Canal+.

    1) on cree un grand club pour dynamiser le championnat (comme par hasard en 92-93 lorsqu'ils ont chèrement acquis les droits du champ. lien
    2) on revend voire on donne des joueurs à des clubs étrangers pour les racheter au prix fort, c'est tout bénef: un joueur acheté très cher ça fait tout de suite star. Ensuite, les clubs étrangers ils ont de l'argent pour investir sur de bons joueurs (et comme par hasard c'est Canal+ qui détient les droits mondiaux de la Premier League) (et, toujours, comme par hasard l'année où le PSG...enfin Canal+ donne 220MF au real c'est qd Canal a acheté les droits de la Champions League).

    Non, je vous le dis, une stratégie aussi puissante de Canal+ c'est impressionnant (et comme par hasard ils donnent rien au Gremio pour Ronaldinho... normal, Canal+ n'a pas les droits du champ brésilien) -> Canal c'est + fort que toi.

  • niico le 23/01/2001 à 00h00
    Petite réponse à muccapazza

    Je voudrais que tu me rappelles combien de points d'avance a l'inter sur le premier relégable (naples): Alors???
    Hé bien 4 points.
    Alors si l'inter ne joue pas le maintien (pas d'excuses avec recoba, seedorf, hakan sukur, vieri, blanc, cordoba, simic etc........................ et avec un entraîneur (lippi) qui a TOUT gagné) cela revient à dire qu'en France l'om et monaco ne jouent également pas le maintien.
    Je ne vois qu'un qualificatif pour tous ceux-là: NULS

  • louis14 le 23/01/2001 à 00h00
    Etant supporter du PSg depuis plusieurs années....je trouve objectivement que des grosses erreurs ont été commises...sur le recrutement...la gestion des pb internes....des crises hivernales.......mais....il faut le souligner comme partout dans d autres grands clubs......le recrutement n est pas hélas une science exacte....(on se souviendra de paolo Futre chris stevens..à marseille....le gachis de monaco....les actuelles et futures de lyon..... lien
    Recruter ...gérer un club qui a des objectifs et ou ou regne la concurence..n est pas aisée et gage de victoires immédiates (pr l etranger on evitera de parler de la juve ou du milan qui sont plus ds une logique de recrutement economique que sportive.....avec plus de reussite il est vrai mais proportionnelle avec la taille du magot à disposition)



    aloha...

  • MuccaPazza le 24/01/2001 à 00h00
    Petite réponse à niico :

    On en est a 2 matches de la fin des matches aller, alors ok il y a 4 points avec Naples mais bon...

    "cela revient à dire qu'en France l'om et monaco ne jouent
    également pas le maintien" : rien a voir, il y a les resultats et la facons de les obtenir.. perdre a Rome contre la Lazio comme ce week end cela n'a rien a voir avec perdre a Guinguamp ou 3-0 a Bastia ou a domicile contre Lille
    Et il faut voir comment cela se passe, l'inter est tout de meme rarement humilié par ses adversaires et certains ont vraiment eu de la chance de repartir avec des points de leur confrontations avec eux (Vieiri est le roi du but refusé injustement-personne-sait-pourquoi !)

    De plus Lippi n'est plus entraneur de l'inter depuis belle lurette (maintenant c'est Marco Tardelli).
    Ton "qualificatif", nul,.. ok.. si tu veux. Mais bon, toute proportion gardé...faut pas tout melanger quand meme...
    Le probleme des clubs francais comme l'OM, Monaco, PSG ou meme Lyon, c'est qu'ils ne brillent pas (c'est le moins que l'on puisse dire pour certain) dans un championnat qui est d'un niveau tres tres faible (Malgres ce que vous semblez pense tous ici)...

    Il faut se rendre compte que maintenant lors d'un tirage au sort en coupe d'europe, les italiens, espagnols, alemands, anglais, turcs, etc.. se rejouissent de tomber contre des clubs francais... (et c'etait pas le cas il y a quelques années)

    a partir de la, tous ces debats... pfeuuu

    ciao, la muccapazza





  • charclot le 26/01/2001 à 00h00
    POUR en revenir au fait que Paris est tous à vos yeux le king du ridicule pour avoir racheté ses propres joueurs plus cheres qu'il ne les avait vendu qqs années auparavant...moi je dis je sais lien
    Parce que c'est bien beau de penser qu'Anelka ou Domi étaient des perles rares qui ne demandaient qu'à être rodés et qu'ils ne fallait à tout prix pas refiler à d'autres clubs... je pense plutôt que si ces 2 joueurs étaient restés à Paris ils ne seraient pas c'qu'ils sont auj.
    suffit pas d'avoir du talent, Anelka en a beaucoup sans aucun doute, mais s'il n'avait pas été à Arsenal, toujours titulaire (merci Arsène pour ton patriotisme), puis au Réal, il n'aurait pas pris autant d'expérience et il ne serait pas c'qu'il est auj., c.a.d une superstar puérile qui s'la pète pas mal mais qui, faut l'avouer, assure sur un terrain. Pareil pour Domi, car son dépaysement dans un championnat plus relevé l'a surement fait ouvrir un peu plus les lien
    C'est bien que de nombreux français s'exportent dans d'autres championnats, parce que l'championnat fr., auj., c'est d'la blague par rapport aux autres: Non slmt i'y prennent bcp d'exp. ms en + ils y gagnent en prestige.
    C'est pour ça qu'l'équipe de France est si forte auj.: tous nos joueurs évoluent dans tous les meilleurs championnats: ils ont la hargne des anglais, l'intelligence des italiens, la dextérité des espagnols...car ils ont été éduqués chez lien
    Regardez ces anglais qui restent tous chez eux et qui en équipe nationale galèrent incroyable car ils pratiquent tjs un jeu identique, relatif à celui de leur championnat. Idem pour les lien les lien
    Si elle est belle not'équipe, c'est prcqu'elle est cosmopolite et qu'elle en qq sorte un mix de ttes les autres.
    Alors continuons à exporter nos joueurs pour qu'ils ne s'abrutissent pas dans not'championnat de 2ème classe.
    Quand les équipes fr. à l'instar de Paris (qui chuis désolé mais montre l'exemple à suivre) commenceront à casser leur tirelire pour s'approprier les meilleurs joueurs du monde, alors on pourra voir les choses autrement et on pourra se permettre de garder nos talents, MAIS PAS AVANT SVP.

  • Salifal le 30/01/2001 à 00h00
    PSG: vaste sujet sur lequel on pourait se fatiguer à pianoter pendant des heures.
    Cela fait des années que le PSG nous annonce une grande équipe pour la capitale avec des grandes phrases concernant la venue d'OKOCHA, de CHRISTIAN (deja meilleur joueur Brésilien...), d'ANELKA et d'EL KARKOURI (Le roi de la relance dans les pieds adverses, le prince de la transversale... pour la tribune Boulogne...). Alors la venue d'un grand futur ex genialissime jeune bresilien me laisse dans un gentfoutisme qui me permet d'avoir une idée de l' lien
    Qui vivra verra....

  • Ibarrategui le 30/01/2001 à 00h00
    Eh, louis14, tu peux me rappeler les erreurs de recrutement de Lyon. Parce que Sonny Anderson, il fallait croire en lui pour mettre autant d'argent après un séjour à barcelone aussi moyen...

    Edmilson, tu le connaissais, avant qu'il arrive en France???? J'ai quand même l'impression que c'est un défenseur de bon niveau.
    Et Marlet, tu l'imaginais en équipe de France aussi tôt quand il a été transféré d'Auxerre???
    Je ne te rappelle même pas Deflandre, qui est un solide défenseur...

    Bon, c'est vrai que Tony Vairelles n'a peut-être pas réussi comme on aurait pu l'imaginer, mais ça s'est toujours mieux passé que pour les attaquants de Rennes, les inénarrables Turdo, prêté à Las Palmas, et Lucas....


    Quant au recrutement du PSG, que dire???
    C'est un des clubs les plus actifs du marché, puisqu'ils opèrent une politique de renouvellement de l'effectif à peu près tous les six mois depuis que Denisot est parti (si,si... l'épisode Biétry, le recrutement d'Artur Jorge (pour renforcer l'équipe de belote), le duo bergeroo-perpère, l'été 2000 et ses folies, le mercato de fernandez)
    ça fait beaucoup en 2ans et demi, non???


    Je voudrais quand même vous rappeler que si l'Inter traverse une mauvaise passe, le Real, pourtant un club comme les cdf les déteste, écrase la Liga, que l'AS rome, la Juve et la Lazio sont aux trois premières places en Italie.
    Investir n'est pas toujours synonyme d'échec. Simplement, quand un grand club européen est en crise, ce qui lui arrive au bout de 3 défaites de rang, il sait trouver les solutions. Le PSG lien

    Sur l'Inter, je tiens à rappeler qu'il dispose d'un président, comment l'appeler autrement?, dépensier, qui préfère acheter 10 joueurs offensifs et oublier d'acheter des latéraux...

La revue des Cahiers du football