Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

CdF Omnisport

Le fil multiprise pour les disciplines orphelines...

  • El Mata Mord le 29/05/2022 à 18h44
    Golf - Circuit Européen AKA DP World Tour - Open des Pays Bas

    Monumentale victoire de Victor Perez après 4 trous de playoffs en mort subite (3 fois le 18, puis le 17) contre le néozélandais Ryan Fox avec un putt de 12m au 17 !
    Sa première sur le Tour, après plus d'un an de résultats médiocres.
    Il gagne également une qualification pour l'US Open en juin et au British Open en juillet.

  • Tricky le 29/05/2022 à 20h32
    Et hop, 24eme titre de championnes de France pour Metz Handball après une saison à zéro défaite en saison régulière.
    En avant pour le doublé (finale de coupe) et surtout le Final Four de Champions League.

  • Vieux pré le 29/05/2022 à 20h49
    Et 2 putts aussi incroyables au 18 pour rester en vie alors que le néo zed était à chaque fois en bien meilleure position.

  • El Mata Mord le 29/05/2022 à 20h57
    Plus le putt au 71ème trou pour arriver à -13 au départ du 72ème.

    Ce qui faisait plaisir, c'était également son attitude démonstrative qui traduisait bien sa détermination et sa rage de vaincre. Alors qu'on l'avait toujours vu placide ou impavide (le Retief Goosen français).

  • Vieux pré le 29/05/2022 à 21h05
    J'ai raté celui du 71, et tu me rappelles qu'il a un putt "rentrable" au 72 pour le titre sans POs.

  • Maniche Nails le 31/05/2022 à 01h10
    [creux générationnel multisports]
    Intéressant les âges des huit 1/4 de finalistes à Roland : 19, 19, 23, 24, 25, 33, 35, 35 ans. Sont complètement éclipsés les joueurs qui devraient être en ce moment dans leur "prime", fin de vingtaine début de trentaine, brimés par les papis qui font de la résistance et déjà dépassés par ceux qui poussent derrière.
    De fait, de manière plus générale, quel bilan en GC pour la génération 91-95 qu'on imagine à présent très mal prendre la relève du Big 3 ? 1 seule victoire, soit d'ores et déjà le même palmarès que celle qui suit (oui le très jeune Medvedev est né en février 96).
    Vous remarquerez qu'il est aisé de faire un parallèle avec le cyclisme. Combien de grands tours pour cette même génération 91-95 prise en étau quelque part entre les Froome et les Pogacar ? 3. Pas infâme, quoique pas si impressionnant à raison de 3 cartouches par an, mais déjà 2 de moins que leurs cadets (oui le tout jeunot Jai Hindley est né en mai 96).
    En Formule 1, combien de titres de pilotes glanés par les 91-95 si longtemps muselés par Lewis Hamilton et dorénavant par les Verstappen/Leclerc ?
    Et bien sûr, combien de Ballons d'or glanés par cette même tranche d'âge entre les Messinaldo et les futurs M'Baaland ?

    (Ami 91-95, si tu te sens visé par ce post pas du tout parcellaire, tu peux toujours te rassurer en regardant le palmarès du MVP en NBA. Là bas ils ont la courtoisie de ne pas toujours le filer à LeBron James, Curry ou Durant en attendant Doncic. Mais je me doute quand même que tu ne dois pas être très bon en sport.)

  • fabraf le 31/05/2022 à 08h41
    Constat super intéressant !
    1ère génération qui a véritablement grandi avec Internet ? Conséquences des crises économiques des 90's ? Bug de l'an 2000 ? ...

    Y aurait-il des papiers avançant un début d'explication ? (Quoiqu'il est peut-être encore un peu tôt.)

    Même en musique entre la lambada / soca dance et la macarena, je n'ai pas de souvenirs de tubes dansant début des années 90.

    Edith m'indique que j'ai oublié the rhythm of the night

  • Sens de la dérision le 31/05/2022 à 08h54
    Tu devrais faire plus de soirées retro ! Haddaway - What is love (1993), 2 Unlimited - No limit (1992), Rednex - Cotton eye joe (1995), Thierry Hazard - Le jerk (1990), Yannick Noah - Saga africa (1991), Les négresses vertes - Sous le soleil de Bodega (1991) se font entendre régulièrement sur les dancefloors.

  • fabraf le 31/05/2022 à 09h28
    Tu cites quand même peu de tubes planétaires alors que tu avais Real II Reel ou Ini Kamozé.

    Autres explications WTF, l'avènement du rap (le fameux Regulate de Warren G) ? L'explosion des jeux vidéos ?

    N'empêche, vraiment bizarre ce trou générationnel.

  • Jah fête et aime dorer Anne le 31/05/2022 à 09h37
    Petits bémols sur certains points, pas sur le fond :

    - en tennis, le prime a longtemps été plus jeune que ce que tu indiques. Sampras, Edberg, Becker, Rafter, etc. ont plutôt des prime vers 23-25 ans. Et même les costauds récents : Federer-Djokovic-Nadal-Murray font leurs meilleurs saisons plutôt vers 25-26 ans. Ce qui cahngé, c'est la longévité des carrières. Là où avant un joueur de plus de trente ans était rarissime et de toute façon n'était plus au niveau à ce moment-là, aujourd'hui c'est fréquent et certains restent plus que compétitifs malgré leur trentaine avancée. Faut dire aussi qu'avant, au tennis, tu pouvais être dominant bien qu'en étant incomplet : ton point fort suffisait. Jusqu'à ce que la génération suivante arrive avec un point fort supplémentaire. A partir de Federer, pour être dominant, il a fallu être complet, et donc bien plus difficile à détrôner ;

    - en F1, c'est plutôt l'inverse : le prime habituel est au-delà des trente ans. Faut dire que pour être dominant, faut être dans une bonne écurie, et ça n'arrive pas de suite en général. Là où ça a changé, c'est qu'en F1 les écuries n'hésitent pas à faire commencer plus tôt leurs pilotes, même si pas encore prêts quand ils débarquent, et que ces derniers signent donc encore plus jeunes dans les grosses écuries, grosses écuries qui parfois attendent encore moins qu'avant de peur de voir le pilote doué partir ailleurs. Leclerc par exemple signe dès sa deuxième saison chez Ferrari, là où Alonso, après une bonne première saison dans une écurie en carton, avait été obligé par Renault de faire une année en tant que pilote réserve. Autre comparaison : Schumacher débute en F1 à 23 ans, Verstappen à 17 ans.

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.