Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Dans le haut du panier

NBA, Pro A, EuroLigue : l'important, c'est les (paniers à) 3 points.


  • Jah fête et aime dorer Anne le 09/05/2022 à 22h25
    Warriors : font tomber dangereusement un adversaire ;
    --> Grizzlies : frappent et font tomber dangereusement un adversaire, le blessant ;
    -----> Warriors : blessent le meilleur joueur adverse ;
    ------------> Grizzlies (si la progression se poursuit) : pètent le genou de Curry en mode Roy Keane sur Haaland.

    Ca va mal finir ce potlatch inversé.

  • Tricky le 09/05/2022 à 22h51
    Pas tout à fait certain que la dynamique entre 1 et 2 puisse être qualifiée de progression, mais oui, sinon.
    D'où le nom. Code Series.

    Et par ailleurs : lien

  • DansonsLaBostella le 10/05/2022 à 00h26
    Je me suis fait la même réflexion pendant tout le match sur Duncan Robinson en voyant Lowry, Oladipo, Strus et Vincent envoyer des saucisses à 3 points non stop. Et Jimmy B qui est une fois de plus monumental des deux cotés du terrain a du se résoudre à en forcer quelques un aussi car Harden était chaud bouillant en fin de match et aller sur la ligne à chaque fois ne suffisait pas.

    Et peut il pas etre tellement plus nul que Strus en défense, et au moins il a eu des moments dans de gros matchs. Très étonné à tout point de vue, le mec gagne 18 millions par an en plus s'ils veulent l'échanger on peut pas dire que la vitrine Printemps 2022 soit très sexy.

  • Tricky le 10/05/2022 à 05h19
    Bon j'aime pas ça du tout mais alors pas ça du tout.

    Sinon, shootout aux C's pour leur comeback en terre hostile, on aurait cru le Réal

  • kelly le 10/05/2022 à 07h14
    Voilà qui est mieux. Fallait pas chauffer Big Al, Yannis...

  • kelly le 10/05/2022 à 07h34
    (et fallait ranger tes coudes aussi)

  • lyes le 10/05/2022 à 13h06
    Bill Russel, Wilt Chamberlain, Kareem Abdul-Jabbar, Moses Malone, Larry Bird, Magic Johnson, Michael Jordan, Steve Nash, Tim Duncan, Lebron James, Stephen Curry, Giannis Antetokounmpo et donc Nikola Jokic.

    Il est beau ce club des back to back MVP dis donc. Seuls Nash et Jokic n'ont pas de bagues mais le serbe n'a que 27 ans.

  • Tricky le 10/05/2022 à 14h16
    Ah ah Most Valuable Punchline de la nuit pour Steph Curry : 'I felt like we got traded to the Kings overnight'

    (je ne sais toujours pas comment ils s'en sont sortis - et non Dillon Brooks est une réponse trop facile)

  • Mevatlav Ekraspeck le 10/05/2022 à 14h20
    Et qu'est ce qu'il entend par là le bon Steph? Qu'ils ont joué comme des m.rdes en faisant n'importe quoi?

  • Tricky le 10/05/2022 à 14h50
    Ce qui est absolument le cas.
    38 points à la mi-temps et à un moment donné ils devaient en être à peu près au niveau de Vitas Gerulaitis à trois points.
    Une horreur.
    C'est bien de pouvoir en rire (et d'être les premiers à 3-1 dans ces demi-finales)