En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Dans le haut du panier

NBA, Pro A, EuroLigue : l'important, c'est les (paniers à) 3 points.


  • Tricky le 13/05/2022 à 11h15
    Ce qui est un peu exagéré, parce qu'en réalité les Sixers ont surtout choisi Ben Simmons plutôt que lui.
    Tout autant à tort, certes, mais Harris s'en prend plein la tête pour pas grand chose.

  • Marquet Moon le 13/05/2022 à 11h34
    Sur le côté poissard d'Embiid, la vraie occasion ratée c'est surtout en 2019, avec ce match 7 de la finale de conf contre Toronto conclu par le fameux panier de Leonard qui rebondit 4 fois sur l'arceau. Cette année là les Sixers avaient vraiment les moyens de passer et d'aller au bout.

    En revanche dans ces playoffs il n'y a même pas de regrets à avoir, dans le meilleur des cas ils auraient pu passer sur un malentendu contre Miami avec un Embiid en feu, mais quand on voit le niveau de l'autre demi ils sont de toute façon très loin du compte. Quand on regarde les 5 ou 6 derniers matchs à l'Est, c'est cruel pour Philly. L'intégration d'Harden est un échec, il ralentir le jeu à un point étonnant, Harris continue à se liquéfier en playoffs, Maxey est prometteur mais pour l'instant il garde un côté chien fou qui fait qu'il se disperse beaucoup, Green apporte pas mal mais retrouve son adresse un match sur 3, le banc est très faible, et surtout offensivement c'est toujours stéréotypé, poussif, il y a peu de mouvement, des circulations de balle sans imagination, des choix de tirs curieux.

    Et le body language des joueurs sur les deux derniers matchs était très parlant, ils se parlent à peine, Embiid tire la tronche et baisse la tête (bon en même le pauvre, il est tout cabossé...). Hier soir je me suis arrêté à la mi-temps car même s'ils étaient au contact, on sentait déjà une forme de résignation. C'est triste, en effet (je précise que j'aime beaucoup Embiid et que j'ai une vraie tendresse pour Philly - je ne sais pas vraiment pourquoi d'ailleurs, mais c'est comme ça).

  • Tricky le 13/05/2022 à 11h45
    2019, à condition que KD et Klay se blessent.
    Et oui sur le reste. Ca revient à deux éléments : Embiid perpétuellement diminué depuis 2014 (et tout de même parfois pas sur une question de fragilité) et le fait que le Process, pour tout chaotique qu'il ait été (coucou Markelle) soit in fine incarné dans un mec injouable qui a fini par mener à un trade avec une ex-star en voie avancée de Westbrookisation (encore une histoire triste).
    Moi aussi j'aime inexplicablement bien Philly (Hinkie plus Morey) mais il faut faire quelque chose (Adios Doc). tout en n'oubliant pas qu'Embiid n'a que 28 ans.

    Mais effectivement, aucune de ces deux équipes d'hier n'a la moindre chance en finale de Conf.

  • lyes le 13/05/2022 à 12h05
    Tu crois que le Heat ne peut pas profiter de Bucks ou de Celtics épuisés par une série intense qui irait en 7 ?

    J'ai la sensation qu'on ne cesse de rabaisser Miami mais ils sont la et avec une hargne collective assez impressionnante. Certes y a de grosses faiblesses mais je me dis qu'il ne faudrait pas que Milwaukee ou Boston se voit trop beau en finale NBA une fois sorti de cette série. Giannis a quand même la leçon Raptors de 2019 en tête j'imagine.

  • Marquet Moon le 13/05/2022 à 12h05
    En effet à condition que les deux se blessent - je voulais juste dire par là qu'à la place de Toronto et dans les mêmes circonstances (ce qui est parfaitement fictif, j'en ai bien conscience) ils auraient aussi gagné. Et surtout qu'ils perdent vraiment la finale de conf de pas grand chose (ce qui est un truisme pour une série perdue au match 7 sur un tir au buzzer, évidemment), car ils pouvaient plier ce match avant.

  • Mevatlav Ekraspeck le 13/05/2022 à 12h57
    Je m'en bouffe encore les rognons, de ce choix...

    Sinon, oui, ce Heat-là qui va récupérer un adversaire quand même un peu entamé par une série assez piquante part à mon sens avec une petite longueur d'avance. Et je pense même que s'ils récupèrent Boston ils les taperont sur la base d'une organisation collective supérieure.

    Si c'est Giannis, là, en revanche, il faudra essayer de limiter le mutant pour commencer à négocier quelque chose, et bon courage.

  • Tricky le 13/05/2022 à 14h09
    Non je ne crois pas. J'aime beaucoup -comme tous les ans- ce que fait Jimmy, mais c'est tout de même abyssal au shooting trop souvent, et bien sûr qu'ils sont durs défensivement, mais les deux autres ne le sont pas moins. Je crois de toute manière que leur style de jeu n'est pas particulièrement économe et pas certain qu'à ce stade, ça fasse tant de différence que ça (tout le monde a l'air très fatigué de toute manière).

    Par ailleurs, incidemment, je ne suis pas si certain que Bam serait extraordinairement dominant en face de Robert Williams, et je sais qu'il se ferait manger par les daims.

    C'est un peu comme Memphis, j'ai peur que, nonobstant leur saison superbe, les marches à venir soient un peu trop hautes pour eux.

  • kelly le 13/05/2022 à 22h05
    Non mais tu peux pas écrire que le Heat a une "organisation collective supérieure" à celle des Celtics en 2022, Mev. Faut mater les matchs.

    Pour ma part je pense que le Heat va se faire rouler dessus par le vainqueur de Boston - Milwaukee, justement car ils ont joué en tongs en mode sud plage jusqu'ici et vont se prendre un tgv d'intensité dans la tronche.

    Et ce sera pareil pour le vainqueur de l'ouest.

  • DansonsLaBostella le 13/05/2022 à 22h06
    Les Bucks avec Middleton ont sweepé le Heat l'an dernier...le Heat construit sur la même base Butler/Adebayo/Herro mais après une saison régulière gachée par les blessures certes. Je trouve que ca manque de talent, huit joueurs non draftés sur la feuille hier d'ailleurs dont deux dans le cinq.

    Lowry est bouilli, Vincent n'a rien à faire comme titulaire d'un finaliste de conférence, et Tucker fait illusion mais face à la frontline des Bucks ou des Celts il prend pas un rebond.

    En fait je vois pas quelle équipe encore en course pourrait embêter le survivant de Celtics-Bucks. L'intensité physique et le niveau défensif de la série sont sans commune mesure avec les 3 autres.

  • Tricky le 13/05/2022 à 23h37
    (les Suns)

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.