Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Dans le haut du panier

NBA, Pro A, EuroLigue : l'important, c'est les (paniers à) 3 points.


  • Tricky le 16/05/2022 à 22h55
    Ouais en même temps, le tweet initial de Lin(sanity) dit que CP mérite une bague, ce à quoi PatBev répond, pas injustement, qu'il ne comprend pas pourquoi.

    Et c'est surprenant de la part de Dame de ne pas savoir que les deux ont une rivalité forte qui remonte à la high school.

  • Charterhouse11 le 16/05/2022 à 23h10
    En tout cas, la legacy de Popaul en prend un sacré coup. D'ailleurs, il est relativement épargné dans ces pages jusque là (mais il prend un tel déluge sur la tronche depuis cette nuit que bon), mais quand même, va falloir en parler, parce que dans le genre je m'effondre encore quand les choses deviennent compliquées, ça se pose là.

    Pour en revenir au match d'hier, je l'ai lu sur le compte Twitter de TrashTalk en me levant, en redescendant la TL en essayant de pas me spoiler. Assez aberrant rapidement. Je n'arrivais pas trop à y croire, je pensais vraiment qu'ils reviendraient quand même. Vu un long résumé, qui ne dit pas forcément grand chose mais sur lequel on ne semble jamais voir de révolte de la part des Suns. Très curieux. Mais quelle branlée. Jean-Huileux de Gluten avait raison de pas être confiant au début de la série, mea culpa.

    Sinon, comme le relevait Lucho cette nuit : "C'est peut-être une coïncidence mais c'est seulement leur deuxième série contre une équipe sans superstar blessée, les Bucks l'année dernière et les Mavs cette année."

  • DansonsLaBostella le 16/05/2022 à 23h22
    Je faisais pas référence au tweet de Lin mais à l'interview qu'il a donnée a ESPN où il dit que tout le monde voulait jouer les Suns en playoffs, qu'il en avait parlé avec ses potes notamment Paul George, que Chris Paul ne pouvait pas défendre et aurait du être benché. Ce à quoi Lillard a repondu en rappelant à Pat Bev ses propres références. Mais Lillard et Pat Bev ont aussi un historique depuis la serie Portland Houston de 2014, et le serie buzzer beater du premier.

  • Marquet Moon le 17/05/2022 à 00h20
    Sur l'absence de révolte, pour l'avoir vu en direct, je confirme, et c'est ça qui est ahurissant, ils semblaient perdus, abasourdis. D'où la comparaison avec Brésil - Allemagne de 2014, les mecs ont perdu pied mentalement très rapidement. Dès le deuxième quart-temps tu sens que tous, ils avaient compris ce qui se passait et avaient principalement une envie : être ailleurs.

    La feuille de match parle d'elle même : quand ton meilleur scoreur est à 12 unités, et que c'est Cameron Johnson, c'est qu'il y a eu quelques faillites individuelles, en plus de l'effondrement collectif.

  • Lucho Gonzealaise le 17/05/2022 à 02h03
    Alex a bien résumé mon opinion sur CP dans le débrief de Trashtalk, vouloir être Monsieur Propre c'est très fort quand tout va bien et que tu gagnes. D'ailleurs quand Chris va, tout autour va et c'est un pouvoir incroyable qu'on ne peut pas lui nier. Mais quand les autres roupillent, que l'équipe s'empêtre dans une sale dynamique, le rôle du leader c'est aussi de prendre les choses en main personnellement, tu fais de l'iso, tu te crées tes shoots, tu vas chercher les lancers. Oui il a 37 ans, ça devient chaud de gérer ça (et c'était d'ailleurs sûrement à Booker de le faire), mais le problème s'est posé tout au long de sa carrière et j'ai toujours cette impression tenace qu'il ne faudrait pas ternir sa feuille de stats. 55% au shoot, ça fait propre finalement sur le papier et faut reconnaître que mentalement il faut les avoir bien accrochées pour commencer à forcer des choses alors que tu as déjà médiatiquement la réputation de choker et je ne peux pas lui jeter la pierre d'être sensible à ça (si c'est le cas). Mais du coup, c'est aussi ce qui marque pour de bon la frontière entre un joueur fantastique et un joueur qui fait gagner son équipe quand ça compte.

  • Gouffran direct le 17/05/2022 à 05h01
    J'ai pu voir le match en entier et l'impression de non spécialiste que je suis c'est qu'il n'y avait pas de schéma de jeu chez les Suns et que les meneurs (leaders) ne prenaient pas les tirs.

    Côté Dallas, la réussite insolente (méritée), la circulation de balle fluide, les rebonds défensifs et Dinwiddie/Brunson qui ont scoré vite et fort ont fait très mal.

    Alors pourquoi parler de Dinwiddie et Brunson et pas du Boy Wonder?
    Parce que ce serait trop facile, mais j'ai vu plusieurs fois Ayton ne pas savoir où aller ni comment défendre et se prendre 3 fautes rapidement.
    Biyombo a pas fait mieux derrière.
    Les joueurs ne savaient pas où se placer et s'engueulaient souvent en pointant du doigt là où ils auraient dû être.
    J'ai vu des joueurs des Mavs tirer à 3 points sans contest avec une défense des Suns aux abois très vite sans comprendre pourquoi ça partait en saucisse si vite.

    Arrosage, pas de tirs ouverts, panique à bord très rapide et l'impression de voir courir un poulet sans tête avant même la mi-temps.

    Je suis pas expert, mais j'aimerais bien voir les consignes d'avant match (le tableau blanc qu'on montre des fois).
    C'était quoi l'objectif de jeu?
    Comment diable on se remet d'un tel match quand on sort de finales NBA?
    Et puis mener 2-0 ça veut rien dire (non je ne parle pas de Bordeaux et Sainté).

  • Özil paradisiaque le 17/05/2022 à 07h31
    Ce qui est étonnant c'est qu'on est au 7eme match de la série.
    Dallas est arrivé avec une nouveauté tactique stratégique imparable ? C'était pas les mêmes joueurs ?
    (On a vu les Bucks cela dit faire un pari face au Celtics avec une raquette verouillée et Grant Williams ouvert pour le game 7 et ça a marché au debut au moins).

    Pour la comparaison au Brésil : il y a le facteur pression inouïe qui est évident chez les Brésiliens depuis le début de la compétition. Il y a la blessure de Neymar qui rajoute encore un cran supplémentaire avec les joueurs qui tiennent son maillot pendant l'hymne.
    Mais surtout en plus de perdre leur leader d'attaque, ils ont Thiago Silva qui est blessé qui est la clé de voûte de leur défense et ça évidemment ça va se voir très très fort (drôle d'ailleurs que pas mal de gens se servent de se match pr dire que Thiago Silva est nul alors qu'il ne l'a pas joué).
    Pour revenir au Suns je suis perplexe quand même : tout le monde était là, ok il y avait de la pression mais quand même

  • Label Deschamps le 17/05/2022 à 07h47
    Chris Paul a fait son âge et les Mavericks n'en ont rien à foutre qu'il soit surnommé Point god, ils savent qu'il n'a plus l'intensité d'un match de ce genre dans les jambes donc ils l'ont ciblé offensivement. Paul est le chef, Booker et Ayton sont des suiveurs, des mecs talentueux certes mais le genre qui n'a pas peur d'envoyer leur grand frère te casser la gueule.
    Paul a toujours eu un gros défaut dans les matchs qui comptent, il n'a pas tellement confiance dans les mecs autour, quels qu'ils soient. Quand ça ne tourne pas bien sa tendance naturelle est d'essayer de ne pas être désigné comme le coupable plutôt que de rameuter les troupes.

    Le début de match a été crucial, l'essentiel du briefing devait être en mode "comment réduire l'influence de Doncic" et au bout de 3mn le mec a 8 pts à 3/3, deux rebonds et un caviar pour Brunson qui balance une brique mais tout le monde se sent impuissant et commence à regarder autour pour voir si quelqu'un y croit. Pendant ce temps Booker prend des shoots médiocres pour essayer de faire pareil mais ne les met pas. Et au bout de cinq minutes quand Dinwiddie commence à scorer ils réalisent avec horreur que les autres n'ont aucune idée non plus sur comment arrêter Doncic, qu'en plus ils risquent de se faire punir s'ils font des prises à deux systématiques, ils ont fait à peu près ce qui était prévu sur les premières possessions et le mec se marre et fait du trash talk avec les spectateurs du premier rang. Et là ils ont l'impression de jouer Keyser Soze, on les avait mis en garde contre le grand méchant des matchs 7 et la réalité est pire, du coup tout le monde passe en mode panique et oublie son basket.

  • serge le disait le 17/05/2022 à 09h55
    ''le genre qui n'a pas peur d'envoyer leur grand frère te casser la gueule''

    Très bon

  • DansonsLaBostella le 17/05/2022 à 15h51
    Et Ayton ne manque pas de franchises prêtes à lui donner un contrat max, de l'ordre de 180 millions sur 5 ans. Comme Embiid, Jokic, Gobert et Towns. Je sais pas si Phoenix matchera..il a joué un quart d'heure au match 7, il y a de la friture sur la ligne avec Monty Williams, et puis surtout je pense pas qu'il les vaille. L'interet des Suns est surement de pousser pour un sign and trade on en avait parlé. Bon entre ça et l'enquete sur Sarver qui a été doucement mise de coté mais les témoignages ont été recueillis et ca devrait enfin avancer, le contexte s'annonce morose.

    Pour revenir à Paul, je serais pas surpris qu'on finisse par apprendre qu'il s'est blessé au match 2 ou 3. Hallucinant de voir le contraste entre sa série quasi immaculé du premier tour où il les sort de l'ornière - 19 points dans les 4e quarts des matchs 1 et 3, et 14/14 aux tirs au match décisif avec Alvarado dans les mollets - et la bouillie des cinq derniers matches contre Dallas.

    Quoi qu'il en soit leur fenêtre se referme, inconcevable qu'ils repartent avec le meme noyau l'an prochain trop de traumas là. Et Paul ne prend ni sa retraite et ne sera pas échangé...donc Ayton. Et Crowder qui ne sert plus qu'à faire le clown.

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.