Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Dans le haut du panier

NBA, Pro A, EuroLigue : l'important, c'est les (paniers à) 3 points.


  • Label Deschamps le 22/05/2022 à 12h50
    C'est ton analyse qui est caricaturale, Gobert est la seule chose qui retienne la défense du Jazz d'atteindre des niveaux historiques d'incompétence, pour résumer Gobert est la défense du Jazz. Le reste est médiocre (O Neale, Whiteside) ou nul (tous les autres). Mitchell et Conley n'arriveraient pas à garder un parcmètre, l'un parce qu'il est petit et cramé, l'autre parce qu'il est petit et qu'il s'en fout. O Neale est trop lent pour garder les 3 et trop petit pour garder les 4, Bogdanovic est lent aussi. Donc en gros ils demandent à Gobert d'être quantique, c'est-à-dire simultanément dans la peinture et à l'endroit où son coéquipier qui vient de regarder passer l'attaquant qu'il était censé marquer aurait dû se rendre s'il avait intégré le principe des rotations.
    Spoiler, ça a beau être le meilleur défenseur de la ligue depuis cinq ou six ans sans conteste, il n'est pas quantique. Mais la seule fois où le Jazz a eu juste deux défenseurs extérieurs au dessus de la moyenne, Rubio et Crowder, ils finissent meilleure défense de loin. Seulement ils ne mettaient pas de trois points donc on les a remplacés par de meilleurs shooteurs. Qui malheureusement ont régressé dans l'intervalle parce qu'ils ont 35 ans et plus les cannes pour ces conneries.

  • Lucho Gonzealaise le 22/05/2022 à 13h03
    En images, c'est encore plus parlant :

    lien

  • Mevatlav Ekraspeck le 22/05/2022 à 13h58
    Parenthèse Euroligue : pour les amateurs de basket âpre, de défenses rugueuses, de tirs contestés et d'horloge dévorée, la finale Efes Real est un must en la matière.

    Les mecs ont dû sortir de là couverts d'ecchymoses et de griffures avec des doigts à angle droit.

    C'était salissime. J'ai adoré.

  • dugamaniac le 22/05/2022 à 14h44
    J'ai loupé ça et j'ai regretté quand j'ai vu le score.
    Le basket ce doit être le seul sport où je guette les petits scores avec avidité.

  • Tricky le 22/05/2022 à 17h47
    Non, mais j'ai dû mal m'exprimer.

    Rudy Gobert est le meilleur défenseur du monde sur les trois dernières années, aucun problème là-dessus.
    Mais c'est justement mon point : même si tu es le meilleur défenseur du monde, avec une présence impressionnante, si toute ton équipe te laisse isolé face à des mecs qui te font danser dans un dilemme éternel de positionnement, tu prends cher. C'était caricatural pour le Jazz, parce que les mecs autour de lui sont collectivement et individuellement extrêmement peu intéressés par cet aspect du jeu, ça l'est un peu moins pour les Suns parce que d'une part Dédé n'est pas aussi bon défendeur, d'autre part ses partenaires sont collectivement un poil moins négligents (mais individuellement parfois assez douteux, voir PatBev sur CP).

    Bref, dans tous les cas de figure, l'argument 'physique', qui est ce lui de départ, n'est jamais suffisant. Faute de quoi Boban jouerait plus. Looney s'en sort mieux sur les deux premiers matches parce que, sans atteindre le niveau individuel de Gobert (mais possiblement celui d'anton en défense), il a la chance d'avoir ses petits copains autour (notamment Dray) qui eux, en retour, contre une équipe comme Dallas, ont de la chance de l'avoir.

  • leo le 22/05/2022 à 17h59
    Il y avait, dans The Athletic, un bon article de John Hollinger sur ce qu'il appelle le "space ball" (5 joueurs "extérieurs" qui peuvent shooter de loin, quelle que soit leur taille, switch-everything en défense) qui rendrait presque obsolète les pivots traditionnel en défense.

    lien

  • DansonsLaBostella le 22/05/2022 à 18h03
    Et encore tu es indulgent avec Whiteside en défense. A Portland il alignait des stats ronflantes toute la saison régulière, double double et 3 contres....et ne mettait pas un pied sur le terrain en playoffs dans la bulle car systématiquement ciblé.

  • Tricky le 22/05/2022 à 18h11
    Bref, c'était juste un post de la Kevon Looney Appreciation Society, et ça ne visait vraiment à dire du mal de personne.

  • Jah fête et aime dorer Anne le 22/05/2022 à 18h55
    Ben au vu de tes commentaires, je pense qu'il y a eu un malentendu car, quand je disais que le physique de Looney avait bien aidé, c'était offensivement, ce que je n'avais pas semblé utile de préciser, à tort. Je ne parlais pas de la défense.
    Car Looney est quand même un beau bébé (y'a plus costaud ailleurs, on est d'accord) et les intérieurs texans lorgnent plutôt vers le assez grand échalas. Globalement, Dallas n'a pas de rim protector et ce n'est pas un hasard si Looney a réalisé une de ses meilleurs performances offensives lors de ce match vu qu'il n'était pas doublé.

    Je pense qu'il y a aussi une incompréhension sur ce qu'implique le terme physique, où j'inclue aussi la puissance (voire la mobilité). Marjanovic est grand, mais n'a pas un physique dominant.

    Curieux de voir la suite de la série. Ayton avait bien défendu sur Doncic lors des premiers matchs quand bien même il était ciblé avant que le dispositif ne s'écroule ensuite. Les Warriors sont toujours très forts pour empêcher l'adversaire d'atteindre le cercle mais aussi pour atteindre le cercle adverse (stats complètement opposées si on parle de la raquette dans son ensemble). Dallas a pu défendre face à deux équipes qui vont très peu au cercle (Suns, Jazz), mais les Warriors présentent un profil différent qui leur donc a fait mal au match 2. La défense texane qui consiste à laisser seul des types pour aider ailleurs sera-t-elle suffisante face à une équipe aussi douée offensivement et avec un tel jeu collectif ?

  • Lucho Gonzealaise le 22/05/2022 à 19h04
    Tiens, les Lakers ont tenté de prendre Juwan Howard en headcoach mais il a refusé. Si même les potes de Lebron n'y croient plus...