Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • suppdebastille le 01/10/2022 à 10h36
    lien
    Belle initiative des fans du Bayern en soutien au footballeur iranien Azmoun et aux femmes en lutte en Iran.

  • dugamaniac le 01/10/2022 à 13h11
    Je sais pas trop le fonctionnement d'un parti, aucune idée de ce qu'ils font au quotidien et les rapports hiérarchiques.
    Mais bon ça me donne l'impression que le chef utilise le parti pour dragouiller les jeunes militantes.
    C'est pas juridiquement interdit mais ça fait peut être pas de lui un bon chef, un chef legitime. Comme un chef d'entreprise ou de service qui drague les stagiaires.
    Ou un prof qui sort régulièrement avec ses élèves, tout adultes soit ils/elles.

    Je sais pas, en fait l'article de Libé du jour censé le défendre, m'a plutôt rendu perplexe sur son statut de responsable d'un parti ecologiste.

  • Manx Martin le 01/10/2022 à 15h33
    Sur les bombes atomiques de Poutine :

    lien

    lien

    lien

  • Manx Martin le 01/10/2022 à 15h37
    Je suis d'accord, ça n'a aucun sens militaire, c'est essentiellement politique : faire peur. Mais même ça est douteux : apparemment, le commandement ukrainien a intégré la possibilité de frappe nucléaire tactique (voir le 2e lien ci-dessus) et considère que ça ne l'empêcherait pas de gagner la guerre.

  • khwezi le 01/10/2022 à 15h52
    Comme ils disent à Moscou: « nous combattrons l'OTAN jusqu'au dernier ukrainien vivant. ». La défaite militaire se précisant ostensiblement pour la Russie, le but de Vladimir Poutine est bien d'arriver à faire entrer ouvertement l'OTAN dans le conflit si l'hypothèse de la défaite se précise. D'où l'idée « Ivan le terrible » d'envisager une frappe conventionnelle sur Enerhodar (Zaporizhzhia) ou sur le territoire de Kharkiv pour renforcer l'image de cinglé prêt à tout, tout en justifiant la défaite comme naturelle face à un ennemi supérieur en nombre, et non pas contre l'Ukraine. Puisque autant la première hypothèse ne garantit pas le soulèvement des siloviki, autant la seconde….

    Cette analyse est celle, en tout cas, de Vladimir Vexler, russe émigré et prof de philo à Oxford.

  • Loscoff-Plage le 01/10/2022 à 17h46
    Je trouve que ces analyses ignorent largement un phénonème récurrent de la politique russe. Des idées a priori complètement aberrantes sont portées par des extrémistes "plus poutiniens que Poutine", finissent par gagner le coeur du pouvoir, puis à se matérialiser, et enfin à gagner l'assentiment d'une large frange de l'opinion publique.

    Cette dynamique fonctionne en politique intérieure (souvenez-vous de "l'interdiction de la propagande homosexuelle", des réformes constitutionnelles), comme en politique extérieure.

    Exemple avec l'invasion de l'Ukraine :

    La télévision russe bruisse depuis des années d'appels à la violence à mots de moins en moins couverts. L'Ukraine est "l'Etat à abattre" pour les ultranationalistes au minimum depuis Maïdan (mais on pourrait remonter à la révolution orange). Ces menaces ont fini par devenir réalité le 24 février. Réaction minimale de l'opinion publique, adhésion franche des "patriotes". Le tout en contradiction avec la législation russe (toujours pas de guerre déclarée, je le rappelle). Aussi je me méfie de la validité des "doctrines stratégiques", qui n'ont même pas force de loi.

    Donc dans la dynamique suivante :
    1. Les propagandistes et ultra-nationalistes en rêvent
    2. Poutine en parle
    3. Poutine le fait
    4. La majorité silencieuse se dit "ok, on s'en fiche après tout"

    L'usage de l'arme nucléaire est arrivé au point 2. Kadyrov et Soloviov le réclament, Poutine ne l'a pour l'instant que théorisé. C'est une démarche autodestructrice ? Oui, mais l'annexion de la Crimée, l'invasion de l'Ukraine, aussi, à un degré moindre. Il ne faut pas sous-estimer la frustration de ces gens de voir le monde refuser de se plier à leurs fantasmes ("le monde comme si" cher à Françoise Morvan).

    Dans les liens que tu postes, certains analystes soulignent le fait que l'emploi de la bombe atomique suit une chaîne de commandement stricte. Notre sort à tous peut donc se retrouver suspendu aux scrupules moraux de Sergueï Choïgou et Valeri Guerassimov. "Sainte Marie mère de Dieu !" aurait murmuré ma grand-mère.

    Les ambianceurs qui conseillent de revisionner "Threads" : coup de chapeau et courbette !

  • forezjohn le 01/10/2022 à 17h59
    Loscoff-Plage aujourd'hui à 17h46

    Dans les liens que tu postes, certains analystes soulignent le fait que l'emploi de la bombe atomique suit une chaîne de commandement stricte. Notre sort à tous peut donc se retrouver suspendu aux scrupules moraux de Sergueï Choïgou et Valeri Guerassimov.
    -----------

    C'est pas hyper rassurant mais ça l'est toujours plus que si c'était poutine seul.
    Choigou est un animal politique, il n'est pas là pour mourir pour quelque idée que ce soit, ses scuptules ne seront pas moraux mais plutot personels.

  • Manx Martin le 01/10/2022 à 18h08
    C'est vrai que depuis le début de la guerre, on a parfois tendance à oublier la... Russie dans l'équation (la vraie Russie, pas nos fantasmes alimentés par le souvenir de la guerre froide et les memes de Poutine qui chevauche un ours). Je pense que c'est essentiellement parce que peu d'Occidentaux ont une compréhension fine de ce qui se passe dans la société et les cercles de pouvoir russes. Donc merci beaucoup pour tes remarques, c'est toujours extrêmement intéressant.

  • Manx Martin le 01/10/2022 à 18h10
    Sinon, les Ukrainiens ont repris Lyman : la déroute russe se poursuit, ce qui rend la situation paradoxalement de plus en plus dangereuse. Youpi !

  • Monsieur Jo le 01/10/2022 à 21h21
    Il y a 6 mois, nous nous demandions combien de jours allaient s'écouler avant que Kiev ne soit prise. C'est incroyable.