Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • Red Tsar le 21/11/2023 à 12h29
    Ah, tiens, moi aussi j'ai un problème de vocabulaire. Il me manque un mot. Comment pourrait-on désigner des personnes qui :
    - dressent un constat en partie lucide d'un effondrement en cours,
    - tout en ayant été parmi les plus responsables de la dégradation,
    - mais viennent encore ensuite donner des leçons ?
    Le tout, bien sûr, sans sembler avoir le moindre rouge au front.

    Henri Guaino et Aquilino Morelle : « Nous vivons la pire crise démocratique depuis les années 1930 » (Le Monde) : lien

  • maDoudou Makhosa-Cisse le 21/11/2023 à 12h35
    et question aux linguistes ou philologues :
    Pourquoi le terme d'islamisme contient une connotation d'extrémisme en français, comme une rime de fanatisme alors que christianisme, catholicisme, protestantisme, judaïsme, bouddhisme, hindouisme n'en comportent pas (à ma compréhension). On parlera d'intégrisme catholique ou de juifs intégristes (ultra-orthodoxes éventuellement), mais si on dit islamisme, on évoque immediatement une pratique religieuse fondamentaliste.
    Est ce une fabrication spécifique à la langue française, est ce un usage récent du terme qui originellement avait un sens plus général (pour désigner toute la religion musulmane), etc ?

    (et en bonus anecdotique, pour quoi parle t on d'orthodoxie et pas d'orthodoxisme pour le christianisme oriental ?)

  • lubomir mon reve chic le 21/11/2023 à 12h36
    c'est une question piège car on ne peut pas y répondre sans vulgarité. Vulgarité qui est proscrite ici même.

  • OLpeth le 21/11/2023 à 12h54
    La définition Wiki te plaît pas ?
    "L'islamisme est une doctrine prônant l'islam comme une idéologie politique. Elle consiste à mobiliser les musulmans autour d'un projet socio-politique fondé sur les normes et les lois religieuses. Il s'agit du synonyme religieux de l'islam politique."

  • José-Mickaël le 21/11/2023 à 13h07
    Les gens qui chipotent sur des définitions faciles à trouver, ce ne serait pas pour détourner la conversation ?

    Ou alors, plus sérieusement, ça peut venir de ceux qui pensent que l'islam est incompatible avec la laïcité, pas seulement l'islamisme (du coup islam = islamisme).

  • Loscoff-Plage le 21/11/2023 à 13h17
    Orthodoxie, c'est une adaptation du terme grec. Le suffixe grec -ia donne -ie en français (anoreksia -> anorexie).

  • Sens de la dérision le 21/11/2023 à 13h20
    La honte, j'ai même pas pensé à regarder sur Wikipedia où l'on trouve également ça :
    "Pour l'islamologue Bruno Étienne, l'acception actuelle du mot, qu'il est également possible d'appeler « islamisme radical », peut se résumer comme l'« utilisation politique de thèmes musulmans mobilisés en réaction à l'« occidentalisation » considérée comme agressive à l'égard de l'identité arabo-musulmane », cette réaction étant « perçue comme une protestation antimoderne » par ceux qui ne suivent pas cette idéologie."

  • Six Bières skient le 21/11/2023 à 13h22
    Thierry Tuot le définit comme "la revendication publique de comportements sociaux présentés comme des exigences divines et faisant irruption dans le champ public et politique".
    C'est assez proche de la définition fournie par Olpeth.
    A l'aune de cette définition, je vois dans l'émergence des sujets types Abaya ou voile à l'école des manifestations de l'islamisme qu'il convient a minima de ne pas encourager, sans crier au racisme dès que la société tente de réguler.

  • OLpeth le 21/11/2023 à 14h10
    Tout à fait, mais il y a façon et façon de réguler, on l'a déjà dit lorsque le sujet était chaud dans l'actu. Au lieu de faire le cake à la télé pour draguer les LR et le RN, Attal aurait pu envoyer la circulaire aux chefs d'établissement, comblant une demande de directives claire et de soutien, et les laissant gérer ça dans le dialogue sans publicité excessive.
    A la place on a eu un énième psychodrame sur le thème les musulmans (= les arabes = les immigrés) sont un problème.
    Je rêve qu'on la joue force tranquille sur ces sujets, la France se grandirait tellement.

  • Milan de solitude le 21/11/2023 à 14h19
    "A la place on a eu un énième psychodrame"

    En effet...