En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • boultan le 22/11/2023 à 08h29
    Tu vas rire, ça n'est pas vraiment à toi que je répondais.
    Concernant l'intégration à la française, on peut en discuter. Mon vécu (de province), toujours à partir du chômage endémique, c'est que les barres HLM, jusqu'ici bigarrées, deviennent quasi-exclusivement occupées par des populations plus ou moins fraîchement immigrées, que la solidarité entre ouvriers (qu'il ne faut d'ailleurs pas idéaliser) vole en éclat et que le début de la démocratisation de l'enseignement supérieur n'a pas encore eu le temps de servir d'ascenseur social , tout ça générant le contraire de l'intégration au sens mélange/dialogue/compréhension.
    Enfin, oui, les barbus ont pris la place qu'on leur laissait, je suis d'accord. Le FN, lui, a juste repris sa place naturelle dans la société française, après s'être fait plus discret après la guerre pour des raisons évidentes.

  • Red Tsar le 22/11/2023 à 08h37
    Camarade, je parle du rapport de la gauche aux religions, tu parles du rapport de la République à la religion. Ce n'est pas exactement la même chose, non ?

    Mais, sur ce plan, si tu estimes que « le christianisme, considéré en soi, comme appareil idéologique, est incompatible avec la République », comment expliquer le soutien de très nombreux protestants, y compris d'institutions (églises, associations...), au projet républicain (et des juifs, si on élargit) ? Peut-être que le problème n'était pas un problème religieux ou idéologique, justement ?

    Pour le cas particulier de l'islam, d'évidence, il y a des islamistes réactionnaires en France, qui prônent un projet de société dangereux et utilisent des méthodes horribles. Justement, j'aimerais qu'on s'attaque réellement à cette problématique. Je t'avoue que voir ceux qui attisent les haines et en tirent profit (politique, médiatique…) se draper dans les couleurs de l'honneur et du courage a un effet émétique assez puissant chez moi.

  • syle le 22/11/2023 à 09h31
    L'intégration à la française, ce n'est même plus la peine d'en parler, car on a perdu le contrôle par la force des choses.
    Voilà comment ça se passe aujourd'hui dans mon département rural et vieillissant, qui comprend 3 petites villes de moins de 25000 habitant :
    On a un afflux important d'immigrants : hommes seuls (surtout), familles (pas mal) et mineurs non accompagnés (en recrudescence cette année après une accalmie).
    La plupart passent par de grandes villes où la capacité d'accueil est saturée, et notamment par Paris d'où on les évacue en vue des JO (si si...)
    Ils arrivent ici, où l'exode des jeunes a fait que de très nombreux logement sociaux (des bâtiments entiers, dont beaucoup étaient promis à la démolition) sont vides.
    Avec les mineurs non accompagnés, le statut est carré, il y a les moyens en face, et on peut faire un gros travail qui aboutit souvent à des parcours d'insertion assez solides. On aura une bonne proportion de jeunes adultes intégrés et en emploi, ce qui constitue une chance pour notre département.
    C'est souvent plus compliqué pour les autres. Il n'y a aucune mixité, puisque ces personnes / familles se retrouvent toutes dans les mêmes quartiers. Et surtout, la plupart se voient déboutés de leur demande de droit d'asile, voire ont une OQTF, donc se retrouvent sans revenus. Les services sociaux poussent à ce que les enfants soient scolarisés et aident à la subsistance, mais avec des moyens contraints. Aussi, on constate un pic de délinquance jamais connu jusqu'alors.
    Quant à l'aspect religion, on s'est récupéré un lot de bons salafistes qui incitent peu à la rigolade et qui exercent une pression sociale déplorable.
    La préfecture n'a pas de solution, les services sociaux départementaux n'en ont pas beaucoup non plus (et sont borderline en apportant des aides qu'ils ne devraient théoriquement pas apporter et qui explosent les budgets, mais merde, il y a quand même des êtres humains en face).
    Bref, personne n'a de solution, et surtout pas moi. Mais le fait est qu'on a d'un côté une population plus ou moins récemment installée, qui restera probablement définitivement sur place, dont une large partie n'a aucune perspective d'intégration, et d'un autre côté une population locale qui ne voit pas cela d'un bon œil (j'euphémise très largement).
    On est dans une impasse compliquée pour tout le monde, et j'ai peur de ce que ça donnera à long terme.

  • OLpeth le 22/11/2023 à 09h44
    Ce sont des gens comme toi qu'on devrait inviter dans les débats sur l'immigration, les gens qui ont les mains dans le cambouis du concret et qui n'ont pas d'agenda politique, juste la volonté de faire leur boulot selon la loi et l'humanité la plus basique.

  • Monsieur Jo le 22/11/2023 à 09h45
    boultan aujourd'hui à 08h29
    "Le FN, lui, a juste repris sa place naturelle dans la société française, après s'être fait plus discret après la guerre pour des raisons évidentes".

    Tu veux dire que la société française est fondamentalement raciste?

  • Westham le 22/11/2023 à 09h55
    C'est quoi la place de l'extrême droite en terme électoral sous la Troisième République ?

  • Pascal Amateur le 22/11/2023 à 09h56
    Ah mais pourquoi voter quand on préférait zigouiller ?

  • boultan le 22/11/2023 à 10h35
    Elle a une composante d'extrême-droite en tout cas, oui. Il n'y a d'ailleurs pas de raison que la société française soit exempte de xénophobie, qui est un ressort humain malheureusement bien partagé.

  • syle le 22/11/2023 à 10h56
    Merci OLpeth, sauf que je peux poser des constats, mais je n'ai absolument aucune solution à apporter.
    Et le discours que je tiens ici, je ne le tiendrais pas partout, car il serait trop facile d'y répondre "on ne laisse plus entrer personne et on s'en lave les mains".

  • Monsieur Jo le 22/11/2023 à 10h56
    Ma question était incomplète et omettait de demander s'il s'agissait selon toi d'une spécificité française, mais tu y réponds.