auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Dernier carré

> article précédent

Villas-Boas à son Zenit

> article précédent

L'Allemagne, terre de fair play

Diaby Anatomie

Infographie – La semaine dernière, Abou Diaby a effectué son énième retour après… sa 40e blessure en neuf ans. Un véritable martyre de footballeur en même temps qu'une énigme médicale. Nous avons mis à jour la carte de ses stigmates.

Partager

 

Mardi 23 septembre, Abou Diaby a disputé 66 minutes du match de Coupe de la Ligue perdu par Arsenal face à Southampton, sa première apparition en équipe première depuis la rupture d'un ligament du genou en mars 2013. À cette époque, nous avions publié l'infographie faisant l'invraisemblable inventaire de ses blessures. Mise à jour, elle porte leur nombre à 40, et ajoute la hanche à la longue liste des zones atteintes pour la dernière affection en date (une inflammation contractée fin juillet à la reprise).

 

On a déjà spéculé sur les causes d'une fragilité d'autant plus tragique que le joueur s'est régulièrement montré exceptionnel sur le terrain, entre l'hypothèse strictement physiologique et celle d'une causalité psychosomatique (qui n'est d'ailleurs pas sans évoquer le cas de Yoann Gourcuff: voir la frise chronologique et l'infographie réalisées par le Libéro Lyon). Une compilation statistique toute récente verse un nouvel élément à l'instruction: Arsenal détient le record du nombre de blessures enregistrées depuis la saison 2004/05, avec un total de 745 et une moyenne approchant donc les 75 par saison – 10 de plus que la deuxième équipe de ce classement (voilà qui redouble le rapprochement avec l'OL, lequel s'interroge pareillement sur la surfréquentation de son infirmerie). Un constat qui présente quelque ironie quand on se souvient des imprécations d'Arsène Wenger à l'encontre des équipes nationales, accusées de tous les maux de son effectif.

 

La singularité du dossier Diaby semble toutefois irréductible, et il recèle quelques paradoxes. L'ancien Auxerrois connaît sa saison la plus pleine en 2009/10, avec 28 matches de Premier League disputés, 40 avec son club toutes compétitions confondues auxquels s'ajoutent six sélections en équipe de France… alors qu'il subit sept blessures durant cet exercice. À en juger par la durée de ses indisponibilités, ces blessures apparaissent de plus en plus invalidantes, au point d'en faire un joueur virtuel qui a disputé à peine plus de sept rencontres par saison lors des trois derniers exercices.

 

Arsène Wenger a beau louer l'abnégation et la mentalité du joueur, à vingt-huit ans, sa carrière semble vouée à une extinction progressive. S'il existe des exemples de désenvoûtement médical, comme celui du Stéphanois Loïc Perrin, il faut désormais, pour croire en un tel scénario, faire preuve d'un optimisme lui aussi incurable.

 

[cliquez sur l'image pour l'agrandir
 

Partager

> sur le même thème

Villas-Boas à son Zenit

Infographies


Steeven Devos
2015-02-09

La "recrue type" de Brendan Rodgers à Liverpool

Infographies – "Je suis espagnole, j’ai été recrutée dans un club anglais, je coûte environ 11 millions d'euros, je compte 40 sélections avec la Roja et 34 matches de Premier League. J’ai 23 ans, mesure 1m79 pour 74kg et j’ai disputé 13 matches européens. Je suis, je suis?"


Mathieu Garnier
2015-01-07

Le foot au berceau

Infographies – En France on n’a pas de pétrole mais on a des footballeurs. Où se trouvent les gisements de ce trésor national qui fait le bonheur des clubs du pays et du vieux continent ? Revue d’effectif des maternités où naissent nos joueurs. 


Mathieu Garnier
2014-11-12

12.000 footballeurs sous la toise et sur la balance

Infographies – Que pèsent et que mesurent les footballeurs de 21 championnats européens? Réponses en images, par pays, par poste et pour chaque club de Ligue 1…


>> tous les épisodes de la série "Infographies"

Sur le fil

RT @ButterflAym: Article de U10 sur Valeri Lobanovski, entraîneur révolutionnaire soviétique. Il est notamment à l'origine de l'éclosion de…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 17h09 - Kireg : TVBreizhaujourd'hui à 13h51Choix pertinent même si les gens derrière le bar ont changé fin... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 17h01 - roujul : Syle > Si ils tentent le même sur Neymar, ça fera penalty >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h49 - dugamaniac : Je suis content de vous lire un truc bien , sur Palencia.Hier j'ai vu que le dernier quart d'heure... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 16h45 - Classico : forezjohnaujourd'hui à 15h51Je ne peux pas être d'accord.Tu n'es pas libre puisque les choix que... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 16h40 - Balls of steed : "Et si la solidité après avoir trop gâché est inhabituelle à la Duchère, la capacité à... >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

aujourd'hui à 16h39 - et alors : Geste : dix secondes après son entrée en jeu, le duel gagné en haute altitude par Cheikh Ndoye... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 16h26 - Belmondo Bizarro : rougénoiraujourd'hui à 12h10Heureusement la rentrée arrive ! Puis va suivre l'automne... Et qui... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 16h24 - Knacklexander Vencel : Petit débrif de ce retour du foot à la Meinau pour la cuvée 2018/2019.En premier lieu, le... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 16h05 - L'amour Durix : Et une pensée amicale à nos récentes victimes angevines obligées de partager leur fil avec des... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 16h02 - Coach Potato : Le ridicule pourrait tuer. Cette série dispensable en est l'illustration. Ses promoteurs manquent... >>


Les brèves

Il est des nô-ôtres !

"Guingamp : Eboa Eboa prolonge." (lequipe.fr)

Souici 2

"ASSE : Souici vers un nouveau prêt." (lequipe.fr)

Speed dating

"Kylian Mbappé : pas de temps pour les filles." (femmeactuelle.fr)
Mbappé, court toujours.

Gaolin Soccer

“Chine : le superbe retourné de Gao Lin." (lequipe.fr)

Franche Sibérie

"Un policier russe aux Pussy Riot : 'Parfois, je regrette 1937'." (lemonde.fr)