auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> article suivant

Trente-cinq

> article précédent

Cristiano Ronaldo présente...

> article précédent

L'État, providence du football

La Gazette de la Ligue 1 // épisode 17

Partager
Le Classement en relief

gaz17_cer.jpg

>> Retrouvez le vrai classement en relief et le générateur de classement.



Les résultats de la 17e journée
Paris SG-Saint-Étienne : 3-0
Lens-Nice : 2-0
Marseille-Boulogne : 2-0
Le Mans-Valenciennes : 2-1
Sochaux-Grenoble : 1-0   
Lorient-Auxerre : 0-0
Toulouse-Montpellier : 0-1
Lyon-Bordeaux : 0-1
Nancy-Rennes : 1-2
Monaco-Lille : 0-4



Les 5 gestes de la journée

• La manchette de Janot sur un boulet à bout portant de Sessegnon. En voyant ça, Chuck Norris et Jack Bauer ont décidé que si un jour ils avaient un enfant ensemble, ils l'appelleraient Jérémie.
• La lucarne de Marveaux, pour magnifier la jolie déviation marquant le retour de la revanche de Briand.
• La louche de Dalmat joliment reprise de volée par Mikari, pour lancer on ne peut plus mal la campagne du chouchou de la rédaction pour le Ballon de Plomb 2010.
• L'arrêt de handballeur de Landreau, qui dévie une tête de Nenê que Coupet n'aurait jamais arrêté. En tout cas pas dans son état actuel.
• La frappe de Souleymane Camara, alliant puissance et précision dans la lucarne opposée. La dynastie Camara est en danger; Titi doit s’en retourner dans sa tombe.


Les 5 antigestes de la journée

• Les semelles incontrôlées de Bagayoko et Chafni, pour faire croire à tout le monde que Kovacevic et Koscielny ont croisé les griffes de la revanche de Freddy 14.
• L'hommage appuyé d'Adefemi sur les chevilles de Ben Arfa. A nous aussi, tu nous manques, Cyril...
• Les sorties t'y vas, t'y vas pas de Bracigliano et Makaridze. Si t'y vas c'est bien, si t'y vas pas, ben t'y vas pas.
• La prise de balle défaillante de Janot qui veut se faire passer pour un être humain comme les autres, sur une frappe de Clément. Un peu gros, on ne prend pas.
• Les passes ratées d'OL-Bordeaux qu'on aurait volontiers comptées si on n'avait pas fini par zapper sur "Louis la brocante" pour avoir notre dose d'action.




La bannette

L'équipe qui n'a pas perdu le fil du match
Didier Deschamps (lequipe.fr) : "La fin de match a certes été décousue, mais on a fait le job".

Le syndrome de Stockholm
Didier Ollé-Nicolle (lequipe.fr) : "[Tony Chapron] nous a dit qu'il était désolé et nous a remerciés de ne pas l'avoir invectivé".

L'aveu du gars qui offre des pulls à Guy Lacombe
Pablo Correa (AFP) : "On a fait des cadeaux inacceptables".

L'OL s'insurge
Jean-Michel Aulas (AFP) : "Je n'ai pas apprécié les réactions de certaines tribunes à la fin du match".

Le nivellement par le baba
Jean-Michel Aulas (AFP) : "Si on devait critiquer Lyon pour ses résultats, que dirait-on de Paris ou de Marseille".

L'équipe qui s'est fait tailler un short
Blaise Matuidi (rmc.fr) : "On ne voulait pas faire honte à notre maillot".

L'explication de l'équipe qui recule
Gelson Fernandes (L'Équipe) : "Les joueurs font bloc avec l'entraîneur, il a toujours été derrière nous et nous derrière lui".

La lettre d'Émilion à Estèphe
Sidney Govou (L'Équipe Mag) : "Je ne suis pas un saint".

L'équipe qui n'avait plus de jambes
Aurélien Chedjou (L'Équipe) : "Il fallait qu'on se mette le cul au sol pour ramener quelque chose de Monaco".

Le foot expliqué aux ultras banquiers monégasques
Guy Lacombe (L'Équipe) : "Notre manque d'investissement a entraîné un manque de confiance".

Le président qui hésite à lancer Bistr-OL
Jean-Michel Aulas (L'Équipe) : "Ce n'est pas en se plaignant et en ayant des raisonnements de café du commerce qu'on progressera".

Le coach anti-catch
René Girard (L'Équipe) : "Ça ne sert à rien de frapper dix fois si c'est dix fois à côté".

Le coach qui confond Shrek et Chérèque
Didier Deschamps (lequipe.fr) : "Nous avons fait le minimum syndical, mais ce minimum me satisfait".

La greffe réussie
René Girard (L'Équipe) : "Cette équipe a de la moelle, elle est vraiment bien dans sa peau".

Le tableau croisé dynamique
Rudi Garcia (L'Équipe) : "On a conjugué le jeu, les buts et le résultat".

Le barbant bleu
Pablo Correa (AFP) : "J'ai parfois envie d'embrasser mes joueurs mais j'ai aussi envie de les embrasser et d'en profiter pour les égorger".


leproux_mathoux.jpg
"Des nouvelles de Robin Leproux, en direct du centre psychiatrique
Charles-Biétry... Alors, Robin, on se prend toujours pour le président du
PSG ou ça va mieux?"



Les tops

Le top "Le foot, c'est pas un sport de pédé"
1. René Girard (AFP) : "On n'est pas tombé dans le panneau, on ne s'est pas affolé en livrant un match d'hommes comme on s'y attendait".
2. Gervais Martel (AFP) : "Ce n'est pas possible d'avoir comme ça un comportement de poules mouillées".
3. Guy Lacombe (AFP) : "Nous allons voir les hommes!"
4. Bira Dembélé (L'Équipe) : "S'il faut faire les bouchers, on fera les bouchers. S'il faut jouer pour gagner, on joue".

Le top "Un peu de douceur dans un monde de buts"
1. Benoît Cheyrou (foot01.com) : "Le foot c'est très fragile".
2. Didier Ollé-Nicolle (lequipe.fr) : "En première période, on a été trop tendre".
3. Loulou Nicollin (RMC) : "C’est bizarre d’ouvrir le journal et de voir Montpellier deuxième. Certains doivent faire une drôle de mouille".

Le top "Case à coacher"
1. Gelson Fernandes (L'Équipe) : "Les joueurs font bloc avec l'entraîneur, il a toujours été derrière nous et nous derrière lui".
2. Jean-Alain Boumsong (olweb.fr) : "Toutes nos oreilles doivent siffler, pas uniquement celles du coach".
3. Sidney Govou (L'Équipe Magazine) : "Pour moi, le job du coach, c'est d'avoir les bons mots avec les bons joueurs, car on n'a pas tous envie d'entendre les mêmes choses".
4. Alain Perrin (AFP) : "Merci de me le préciser, que je peux recruter cet hiver, je n'y avais pas pensé".



Les minutes

La minute de très légère mauvaise foi de Mamadou Bagayoko
"Quand vous [Les arbitres] faites n'importe quoi nous on vous dit rien".

La minute schématique de Jean-Michel Aulas
"On est dans un schéma où il est démontré que 98% des changements d'entraîneur en cours de saison ne changent rien". (L'Équipe)

La minute du commentateur en bois dont on fait les pipes d'Eric Di Méco
(À propos de Christine Lagarde) "[Les politiques] taillent les sportifs mais c’est les premiers à aller les voir dans les vestiaires quand ils gagnent pour aller leur voir la quéquette". (100% Foot)

La minute t’es pas cap’ de Jean-Michel Aulas
"Il n'y a rien de rédhibitoire. Ce qui l'aurait été, c'est de ne pas se qualifier en Ligue des champions. L'OM n'est pas qualifié, ciblez l'OM! Mais vous n'aurez pas le courage... Avec le recul, ce qui a été écrit sur l'OM l'été dernier est à mourir de rire". (L’Equipe). Car c’est bien connu, les médias n’ont pas le courage de critiquer Marseille.

van_gaal_interview.jpg
"Oui, j'ai perdu une fois contre Claude Puel au "tu me tiens je te tiens" et cela a été mon combat le plus long. J'ai craqué quand il m'a proposé d'échanger Kader Keita contre Ribéry".


Cent mille volte-face

Il y a deux semaines, L'Équipe dans sa question du jour demandait à ses lecteurs "L'OM a-t-il manqué son recrutement?" Nous nous étions moqués du retournement de veste spectaculaire, le quotidien ayant fait de la qualité du recrutement marseillais un des angles principaux de sa ligne estivale. Il faut dire que Marseille venait alors de perdre à Lens.
Samedi, Marseille a battu Boulogne: virage à 180°. "L'OM redevient-il un prétendant sérieux au titre?" On ne savait pas qu'il avait cessé de l'être mais ils sont tout de même 55% à considérer que oui.
Manque d'anticipation? Le lendemain, Bordeaux prend huit point d'avance sur l'OL. Une seule question s'impose alors: "Bordeaux a-t-il mis fin au suspense concernant le titre de champion de Ligue 1?". Il y a 55% de votants qui doivent être sacrément ennuyés pour répondre.



La théorie de la relativité

Après la défaite de l’OL contre Bordeaux Jean-Michel Aulas a déclaré: "Il y a tellement de choses plus graves dans la vie qu'un match de football gagné ou perdu". D’accord, mais quoi?
• Une pelouse non conforme à l'alinéa 2-B-75 du règlement de 1956 sur l'état des pelouses du championnat de D1.
• Bernard Lacombe qui se brise le gros orteil en descendant de l'avion le conduisant à Madrid pour faire signer Cristiano qui rêve secrètement de jouer à l'OL.
• Une chute d’un quart de point de l'action d'OL Esthéticiennes.
• Une panne de vidéoprojecteur lors de la présentation du plan de réforme de la comptabilité fiscale réclamée par OL Autocollants.
• Un journaliste qui parle de l’OL.
• Un journaliste qui ne parle pas de l’OL.
• La suppression d’une niche fiscale.
• La fille d’un actionnaire qui pleure parce qu’elle a perdu son doudou.



Les questions

• Combien faudra-t-il de penalties de Taiwo en finesse dans le petit filet à gauche du gardien avant que les commentateurs arrêtent de les annoncer en force?
• À quel moment de la saison Claude Puel va-t-il déclarer que Lyon ne joue pas le titre?
• Après "Les arbitres sont-ils des boucs émissaires", il y a quelques semaines, Canal Football Club débat sur le sujet "Débat-on trop sur Hatem Ben Arfa?" Le même soir, 100% Foot se demande "Cherche-t-on n'importe quel prétexte pour attaquer le sélectionneur?" À quand "Les journalistes parlent-ils pour ne rien dire?" et "Les émissions de foot sont-elles nulles?"
• D'après un sondage Ipsos réalisé pour la LFP, 49% des sondés considèrent que le joueur qui représente le mieux la L1 est Yoann Gourcuff. C'est combien, déjà, la proportion de femmes dans la population?



Vu du forum

=>> Oook – Paris est magique
Apparemment, le discours de Perrin ne passe plus. Les attaquants adverses, par contre...

=>> Tremechan  - Gerland à la détente
Lubo, sache qu'il est prouvé scientifiquement que tout joueur arrivant à Lille a 92,3% de chance de cartonner et de réaliser un bon parcours. Ensuite, 85,88% de joueurs du LOSC ont des chances d'être contactés par l'OL lors du mercato. 50,75 % cèdent aux avances de l'OL. Et finalement, 97,45% des joueurs ayant quitté le LOSC foirent complètement le reste de leur carrière (les autres étant Abidal, Cheyrou's brothers, Chalmé, Angloma, Lama...). Étude menée par un laboratoire américain.

cissokho_doigts.jpg
Comme dirait le célèbre proverbe algébrique: "1 transfert à l'eau + 4
plombages sur chicots = la tête à Cissokho".



Les observations en vrac

• On vous la reremet parce qu'on ne s'en lasse vraiment mais alors vraiment pas. Jean-Michel Aulas: "On avait cinq objectifs cette saison: passer le tour préliminaire de la Ligue des champions, battre Saint-Étienne pour la énième fois, se qualifier pour les 8es de finale de la C1 et proposer du spectacle. Les trois premiers ont été réalisés. Et le cinquième objectif, c'est de battre le champion de France, Bordeaux: vous n'avez plus longtemps à attendre". (AFP)
• Nike dit merci à Foot+ Pour les vingt secondes gratuites de gros plan sur les chaussures de Taiwo et Kaboré. "Oh lala c'est incroyable elles sont aux couleurs de leur pays".
• Maoulida déploie une bandelette "Comme promis c'est pour toi ma Fafou de Marseille". Non, tout le monde n'a pas oublié Fabrice Fiorèse.
• Incroyable. Pierre Ménès n'a pas dit à Sylvain Wiltord qu'il pourrait postuler à l'équipe de France.
• Barbu, cassant, un accent trop prononcé pour être honnête: Johan Micoud est en voie d'ériccantonisation.
• Contre toute attente, Olivier Rouyer aura attendu la dixième intervention de Bédénik en deuxième mi-temps pour l'appeler Bénédicte.
• Après le maillot rouge pour attirer les tirs d'Iker Casillas, Cédric Carrasso innove avec la tenue qui donne la gerbe aux attaquants: sous pull moulant couleur crème, maillot manche courtes orange fluo, short marron, chaussures vert pomme. Ça a peut-être décidé Claude Puel a ne pas titulariser Sidney Govou.
• A défaut de mieux, on se souviendra de cet OL 2009-10 comme de la première formation à surpasser Nancy dans l’enlaidissement d’un maillot en abusant des patches de sponsors.
• Jacky Bonnevay, José Anigo, Winfried Schäfer, Frédéric Hantz, Claude Puel, Luis Fernandez: si la qualité d’un entraineur se jugeait à la celle de ses successeurs, Alain Perrin serait déjà au volant de son break Lada rempli d’échantillons de sous-vêtements féminins, avec des rêves de meilleur vendeur de la région Lorraine plein la tête. 
• Après des années à passer Sussudio de Phil Collins à l'entrée des joueurs, Paris diffuse désormais Eye of the tiger de Survivor. Dix ans pour passer d'une chanson de 1982 à une chanson de 1983. On peut donc espérer qu'en 2019, les Parisiens rentrent sur la pelouse au son de Puissance et Gloire d'Herbert Léonard.





L’envers du championnat
C’est le soulagement qui domine chez le leader de l’envers du championnat: un coup franc sauvé par le poteau de Richert, puis un penalty sauvé par Richert sans ses poteaux... Grenoble est passé tout près de la correctionnelle. Fort heureusement, les Bazdaboys brisent la spirale positive en retrouvant la réussite, après quatre résultats qui ont fait vaciller leur domination sans partage sur le championnat.
Avant de se muer en Le Mans FC, le MUC 72 remet son organigramme technique à l’envers: ex-numéro deux, puis un, puis deux, Cormier redevient numéro un, et prend trois points dans les arrêts de jeu. D’aucun ne tarderont pas à pointer sa responsabilité dans la chute au classement d’une formation à qui tout réussissait ces dernières semaines.

gaz17_perrin_galtier.jpg
- Et la caissière de la boutique, là-bas, au quatrième rang, tu crois qu’il y aurait une ouverture?
- Je ne suis pas sûr que tu doives en passer par là, cette fois, Alain, je ne suis pas sûr…

Tandis que Nancy réussit le match à l’envers de la journée – un triptyque parfait csc, penalty non transformé, expulsion –, c’est Saint-Étienne qui fait la plus forte impression. En embuscade au pied du podium, la menace verte s’intensifie semaine après semaine. L’œuvre d’Alain Perrin s’achève sur un implacable 0-4 qui prépare on ne peut mieux le terrain pour l’arrivée que tous attendent à Geoffroy-Guichard: l’apôtre de la mise en place à l’envers, le grand Luis, pourrait arriver à la rescousse pour finir le travail, et retrouver une L2 qu’il regrettait d'avoir quitté alors qu’il remettait un autre grand monument du football français, le Stade de Reims, sur le droit chemin…


Commandez la prochaine Gazette : soutenez les Cahiers
> Pourquoi nous aider
Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"


Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 23h51 - suppdebastille : @mata effectivement au global l'Afrique n'est pas si peuplée que cela mais ça n'a pas beaucoup de... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 23h44 - pipige : Ah oui j'ai vu ça ! La FIDE est sympa de sortir cette nouvelle pile au moment du match entre MVL... >>


Espoirs, des bleus et des verts

aujourd'hui à 23h39 - AKK, rends tes sets : @ le Bleu : je n’aurais pas assez de mots pour décrire la mi-temps d’Aouchiche. Quel talent a... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 23h24 - Redalert : Et Udonis Haslem est toujours dans le roster pour plus de 2 M$ l'année ! >>


Paris est magique

aujourd'hui à 23h20 - la menace Chantôme : Le problème avec lui pour l'instant, c'est pas tant ce qu'il « sait » faire que ce qu'il fait... >>


Présentons-nous...

aujourd'hui à 23h11 - L'amour Durix : Un supporter du FCSM qui commence par une blague, j'ai cru que Marco van pastèque avait changé de... >>


Messages de service

aujourd'hui à 23h07 - Milan de solitude : J'ai une question, bête peut-être.Sur Ulule, l'offre de base (Cristiano Ronaldo) comprend des... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 23h01 - De Gaulle Volant : Maurice et Petitpont >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 22h33 - Lescure : Paul de Gascogneaujourd'hui à 01h14Envoie donc un mail à monpseudo29chezgmailpointcom, tout cela... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 21h51 - CHR$ : Je pense qu'il serait plus facile de signaler quand Depardieu ne figure pas au générique d'un... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)