auteur
Le Feuilleton de la Ligue 1

Du même auteur

> article suivant

Trente-cinq

> article précédent

France versus… Uruguay

> article précédent

Le Mexique en 7 lettres

La Gazette de la Ligue 1 // épisode 35

Partager
Le Classement en relief

gazette35_cer.jpg

• Cette fois, c'en est fini des espoirs de titre pour Bordeaux.
• Les quatre premiers peuvent encore être champions. Lyon peut rattraper Marseille au palmarès avec huit titres, Marseille peut dépasser Nantes et se rapprocher à une unité de Saint-Étienne (Selon la police, les manifestants pensent de leur côté que c'est déjà fait).
• Il reste à Lille un match au Stadium pour marquer huit fois et égaler les 49 buts à domicile sur une saison marqués par l'OM 1991.
Lorient peut toujours se qualifier pour la C3, mais plus Rennes.
• Lens, Nice et Sochaux viennent d'assurer le maintien.
• Le Mans est assuré de ne pas terminer dernier, c'est encore jouable pour Boulogne.
• Claude Puel peut encore faire jouer Bodmer à quatre postes différents en attendre de voir s'il finit par se transformer en Rijkaard.

>> Retrouvez le vrai classement en relief et jouez avec le générateur de classements.


Les résultats de la 35e journée
Grenoble-Paris SG : 4-0
Lille-Nancy : 3-1
Bordeaux-Toulouse : 1-0
Boulogne-Nice : 3-3
Monaco-Le Mans : 1-1
Valenciennes-Lorient : 0-0
Auxerre-Marseille : 0-0
Montpellier-Lyon : 0-1
Rennes-Sochaux : 1-2
Saint-Etienne-Lens : 1-4



Les 5 gestes de la journée

• La passe lobée de Gameiro, pile dans le timing pour montrer aux recruteurs qu'il ne sait pas mettre que des buts dans les six mètres.
• La parade du genou d'Audard, le Jérémie Janot du Morbihan.
• L'enchaînement contrôle de la poitrine orienté, demi-volte, reprise de volée adressée par Briand à Richert, juste assez imparfaite pour que la saison de Rennes et le mandat de Saint-Sernin ne se terminent pas sur une émotion trop forte.
• Le piqué de Gervinho... non, plutôt l'étalage du jeu collectif lillois sur une action telêsantanesque en début de rencontre... oui, mais quand même, Gervinho, ça fait but à la fin... non, mais depuis quand faut-il marquer pour figurer dans les gestes de la Gazette? L'action collective lilloise, définitivement.
• La manifestation de joie de Lisandro lors de l'ouverture du score de Bastos, avec la spontanéité qui nous habitait quand on gagnait la Coupe du monde imaginaire à la récré.


Les 5 antigestes de la journée
• Le but de Jemaa, qui explose tous les compteurs avec son but chorégraphié par Brian Joubert, pour s'adjuger, à trois journées de la fin, le titre d'antigeste de la saison.
• L'envol de Brandao qui déploie ses grandes ailes blanches pile dans la face d'Hengbart.
• La passe en retrait mi piquée, mi foirée, mais parfaitement dosée par André Luiz qui voit tout sa vie défiler devant ses yeux avant que le ballon ne frôle le poteau de son propre but.
• La volée de Briand dans le but de Douchez. C'est beau de voir un joueur tenter le tout pour le tout à quelques jours d'une liste pour la Coupe du monde.
• La Juriettisation de l'esprit de Pedretti.


roux_show.jpg
"Mais puisque je vous dis que moi, j'ai fait mieux que Jean Fernandez avec Diomède, Cocard et Laslandes en attaque!"



La bannette

Le conte de résultat
Vincent Labrune (om.net) "C’est un bon résultat et un point fondamental face à une équipe d’un très bon niveau. (…) c’était le résultat à faire. On ne peut pas gagner tous les matches et c’est un bon résultat".

Le joueur qui a chopé le Delon
Michaël Ciani (L'Équipe) : "Je ne crois pas que ce soit Ciani qui ait fait perdre Bordeaux [contre VA], mais tout un collectif.  Ciani n'est pas responsable de tout".

L'entraîneur pas impressionné par les nouveaux paquets de cigarettes
Éric Roy (L'Équipe) : "Ça ne m'a pas donné envie d'arrêter ou de continuer".

L’entraîneur qui s’est basé sur l’affectif d’août à décembre
Didier Deschamps (eurosport.fr) : "Je comprends ce que [Cheyrou] ressent. Mais je me base d'abord sur la forme du moment et pas sur l'affectif. Si je m'étais basé sur l'affectif, Mathieu (Valbuena) aurait joué zéro match depuis décembre.".

L'entraîneur qui se plaint de la hausse des honoraires du corps arbitral
Laurent Blanc (L'Équipe) : "On a pu mesurer ce soir le prix que ça nous coûte pour gagner un match".

La collection kitsch d'objets en céramique sur la cheminée
Laurent Guyot (L'Équipe) : "Les vautours étaient posés".

L'équipe qui veut passer l'Icare
Yohan Cabaye (L'Équipe) : "On veut rester collés aux places du haut, mais il ne faut surtout pas s'enflammer".

L'équipe qui était mineure au moment des faits
Christophe Galtier (L'Équipe) : "On n'a pas le droit de s'ouvrir comme on s'est ouverts".

L'Emmental d'acier des gardiens de but
Jérémie Janot (L'Équipe) : "On a envie de se cacher dans un trou de souris".

L'hommage au Toulouse AZF Football Club
René Girard (L'Équipe) : "Ce n'était pas une équipe Butagaz en face".

Le type qui a vu le one-man-show d'Arthur
Mathieu Chalmé (L'Équipe) : "C'est difficile, c'est horrible".

La petite dédicace à Milan Baros
Didier Deschamps (eurosport.fr) : "Ça ne sent pas mauvais".

Le message des salariés de chez Botox
Mathieu Chalmé (L'Équipe) : "L'équipe s'est battue sur tous les fronts".

Le gardien mécontent de sa défense
Jérémie Janot (sport24.com) : "Nous ne sommes pas dans notre tour d'ivoire".

Le joueur qui a téléchargé  Google Earth
Ireneusz Jelen (L'Équipe) : "L'Europe, on y est".


guichard_salledesfetes.jpg
"Eh non Messaoud, aucun débordement à signaler pour l'instant chez les Ultras auxerrois".


Les Tops

Le Top "Les Footeux à l'exposition d'art contemporain"
1. Jérémie Janot (sport24.com) : "Ce ne doit pas être simple, quand tu as payé ta place, de voir ce résultat".
2. Alexandre Cuvillier (L'Équipe) : "On se dit que ça fait chier, qu'il pleut et que la journée n'a vraiment pas été bonne".
3. Éric Roy (L'Équipe) : "Ça va faire réfléchir les joueurs toute la soirée, toute la nuit j'espère".
4. Christian Gourcuff (Ouest-France) : "Je ne sais pas trop quoi penser de ce point".


Le Top ''hygiène du footballeur''
1. Didier Deschamps (eurosport.fr) : "Ça ne sent pas mauvais".
2. Christophe Galtier (L'Équipe) : "À la mi-temps, il faut avoir les oreilles ouvertes pour respecter les consignes".
3. Christophe Galtier (L'Équipe) : "Je vais tout faire pour laver les têtes".



Les minutes

La minute sous LSD de Jean-Michel Aulas
"Je suggère que le match Auxerre-OM soit fixé samedi même si la finale de la Coupe de France a lieu ce jour-là. Ce n'est quand même pas notre faute si les instances élaborent des règlements qui les arrangent. Ce n'est pas sérieux. En fait, j'ai le sentiment que la LFP ne verrait pas d'un mauvais œil le sacre d'Auxerre en Ligue 1. Sans être péjoratif, loin s'en faut, l'AJA fait partie des clubs populaires et on sait très bien que ceux-là sont largement favorables au président de la Ligue. Ça va être chaud!" (AFP)

La minute Jacques Delors de Laurent Blanc
"Je n’ai pas pris ma décision, il faut vous le dire en quelle langue? En anglais ou en chinois?" (AFP)

La minute de solitude dans les rapports sociaux de Dominique Grimaud
Dominique Grimaud : "Moi qui ai suivi ce match à côté de Vincent Labrune, je peux vous dire qu'on a tremblé pas mal!"
Jean-Charles De Bono: "Dominique nous dit que vous avez tremblé?"
Vincent Labrune : "Ah non, je n'ai pas tremblé du tout. Zéro-zéro, c'est un très bon résultat, essentiel pour la suite".

La minute qui fait rire de Benoît Pedretti
"Heinze et Brandao, ce ne sont pas des anges non plus, mais ça tombe toujours sur moi. Ça vous fait rire mais moi je rigole pas". (Canal +)


lacombe_chute.jpg
Guy Lacombe a une crise cardiaque. Finalement, à Monaco, il y a quelqu'un qui n'a pas le portefeuille à la place du cœur.


Mauvaises fréquentations

Ça nous apprendra à créer une page Facebook.

gazette35_facebook.jpg



Poudre de Perrinpimpin

C'est à un exercice curieux auquel Foot+ avait convié, ce dimanche, Alain Perrin et les téléspectateurs de Saint-Étienne-Lens. Pour le premier, il s'agissait de commenter pour la première fois une rencontre de l'équipe qu'il entraînait en début de saison. Pour les seconds, c'était l'occasion d'entendre celui qui a largement contribué à plomber la saison de l'ASSE s'exprimer sur son jeu, ses joueurs et sa triste condition de candidat à la relégation pour la deuxième saison consécutive. Pour mémoire, Perrin a été prié de quitter son poste le 15 décembre, à l'issue de la 17e journée, laissant le club à la 18e place avec 15 points (4 victoires, 3 nuls et 10 défaites, 11 buts marqués et 25 encaissés).

Lors de l'avant-match de cette 35e journée, on aurait aimé voir Perrin confronté au bilan de son successeur, et ex-adjoint, sur la série équivalente des 17 rencontres que Christophe Galtier a dirigées, entre un match nul et vierge à domicile contre Marseille et une défaite honorable au Vélodrome la semaine dernière. À ce pointage intermédiaire, l'ASSE se positionne à la 8e place avec 21 points (5 victoires, 6 nuls et 6 défaites, 13 buts marqués et 14 encaissés).
Évidemment, pareille comparaison n'est pas flatteuse pour Perrin, et l'on comprend bien qu'il aurait été indélicat de mettre ainsi en difficulté l'un des "spécialiste" de la chaine.

Pour l'anecdote, voici quelques phrases lâchées par l'intéressé au cours de la première mi-temps (l'auteur de ces quelques lignes regrette de n'avoir pas eu l'occasion d'en noter d'autres en deuxième mi-temps mais, à sa décharge, il était trop occupé à enfouir sa tête dans le sol en la cognant à coups de pelle pour accompagner la noyade l'équipe qu'il supporte).
"On ne sent pas une grande sérénité cette défense stéphanoise".
"Les Verts ont du mal à se projeter vers l'avant et ne sont pas très dangereux".
"Il n'y a pas beaucoup de rythme".
"L'équipe est coupée en deux entre les joueurs défensifs et les attaquants".

Comme si l'architecte d'un immeuble bancal nous dressait la liste des défauts de sa propre construction avant d'assister, avec nous, à son effondrement.


menes_tete.jpg
Je n'ai rien vu, et je n'ai rien entendu. Mais je donnerai mon avis sur tout.


Toute ressemblance...

Après une séquence du "Petit journal" (Canal+) consistant en un montage des répétitions de Jean-Michel Larqué tout à fait semblable au nôtre, réalisé quelques jours auparavant, voilà que 100% foot (M6) joue à décrypter une conférence de presse de Laurent Blanc en intercalant des scènes de la série Lie to me. Un an de retard sur la série, un an de retard sur l'idée utilisée exactement de la même manière dans le Replay n°16 (à 2'58).
Alors les gars, les grands esprits se rencontrent, ou bien vous en avez si peu que vous devez en emprunter?



Les observations en vrac

• Si Ciani pouvait éviter de tenir son maillot entre les dents à chaque but pour montrer ses abdos au supporter tranquillement assis entre ses frites et son coca, ce serait charitable, merci.
• Et voilà. Stéphane Dalmat rejoue, Sochaux gagne à Rennes. Depuis le temps qu'on vous le dit.
• Rennes, Brest et Lorient d'un côté, Lens, Valenciennes et Lille de l'autre, l'an prochain, la L1 va sérieusement réduire son bilan carbone.
Canal Football Club va sur le Vieux-port pour avoir des déclarations de poissonniers à propos de la fin de saison de Marseille. Canal+, la chaîne de l'innovation et de l'impertinence.
• À Lens et Boulogne, finalement, le douzième homme, c'est la pluie.
• Qu'est ce qu'il est mou, ce ventre, en fin de saison.
• En deux matches (Auxerre et Paris), Grenoble a marqué plus de 30% des buts de sa saison.
• Liverpool remonte trois buts à Milan, et on en parle encore cinq ans après. Boulogne fait pareil contre Nice, et tout le monde aura oublié dans deux semaines.
Xavier Giraudon, fan de Grégoire Margotton : "Michael Ciani, comme un symbole", enchaîné avec un périlleux : "Comme un symbole, le soleil est revenu sur Chaban-Delmas".
• Bon courage à Patrick Le Lay. C'est qu'il va en falloir pour utiliser le temps de cerveau disponible de Frédéric Antonetti pendant les matches.
• Si vous avez suivi les pronostics de Karl Olive ce week-end, vous avez perdu près de 40% de votre mise.
• 63 buts marqués par Lille, c'est pas mal. Mais est-ce que ça vaut les +86 de différence de buts de l'Ajax Amsterdam?
• Roselyne Bachelot aurait commandé 94 millions de bouchons d'oreilles en prévision du titre marseillais.
• Ne cherchez plus le Mourinho français. Il habite en Bourgogne et se nomme Jean Fernandez.



Erreur sur l'étiquette

Les Cahiers du football traversent les frontières. Pendant Studio 1 La Tribune, l'émission de foot du lundi en Belgique, un sujet sur Pierre Ménès est illustré d'une photo du bougre. Photo agrémentée d'un logo des Cahiers. Vdm.

gazette35_menes_belgique.jpg



Le goût de la contradiction

José Anigo (francefootball.fr) : "Le titre? Mais cela fait dix-huit ans (dix-sept, ndlr) que toute une ville l'attend".
José Anigo (lequipe.fr) : "Dix-sept ans sans être champion (18, ndlr), et pour un club comme le nôtre, chaque année sans gagner compte dix".



Les questions

• Si Marseille est champion de France sur Orange TV ce mercredi, est-ce que des têtes vont tomber à Canal+, ou alors le type en charge de compter le nombre de diffusions de chaque club est un ancien chargé de fax du PSG?
• Vincent Duluc est-il capable d'écrire un article sans mettre le mot "siècle" dedans?
• Marouane Chamakh, Eden Hazard, Lisandro Lopez et Mamadou Niang nommés pour le titre de meilleur joueur de Ligue 1. En fait, c'est un classement des attaquants qui vendent le plus de maillots? On espère que Pedretti, Lucho, Diawara, Tremoulinas, Planus, Mignot ou Cabaye ne leur en voudront pas trop.
• Il ressemblerait pas un peu à Will.i.am, Gervinho?
• Dans le concours de stats à la con, la palme revient à "la distance moyenne parcourue par intervention de l'arbitre", de 13 mètres lors de PSG-Monaco. La saison prochaine, on apprendra la proportion du temps passé par les trois arbitres assistants avec les bras en l'air?
• Pour être heureux comme ça, Lisandro avait parié sa paye du mois sur une victoire lyonnaise chez Betclic, non ?
Rudi Garcia qui déclare qu'il pourrait partir, et finalement annonce qu'il reste. Ils aiment vraiment les running gags estivaux dans le Nord?


aulas_hilare7.jpg
"Et tu t'en souviens de celle-la? «Karim et Hatem ne partiront pas avant d'avoir gagné une Ligue des champions
avec l'OL»".

> Le Diapo des lecteurs retourne les lucarnes.



L'envers du championnat
Communiqué : "En raison de la parodie de football à laquelle se sont prêtés les Grenoblois lors d'une rencontre qui aurait pu les voir sacrés champions, l'envers du championnat boycotte cette 35e journée de Ligue 1 qu'il ne saurait cautionner. Tout juste consent-il un salut amical et respectueux à Sammy Traoré, qui joue le jeu jusqu'à la fin avec un professionnalisme et une habileté balle au pied qui l'honorent".


Devenez actionnaires de la Gazette : soutenez les Cahiers
> Pourquoi nous aider
Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"


Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 10h10 - syle : Ne t'excuse pas pour Aulas. Dans des cas pareils (pas si fréquents pour nous), ça ajoute au... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 10h10 - Lucho Gonzealaise : Pujol au Gaz >>


Foot et politique

aujourd'hui à 10h10 - Classico : A noter que la proposition (complètement irresponsable) de la FI consiste à faire un référendum... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 10h06 - 2Bal 2Nainggolan : AKK, rends tes setsaujourd'hui à 08h01Ça dépend, il était peut être là pour amener le café. >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 08h15 - Franco Bas résilles : C'est du moldave, et même du gagaouze... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 07h55 - kelly : Et de 8, malgré Tatum à 1/18 ce soir. Toujours pas vu un match donc je ne commenterai pas plus la... >>


Espoirs, des bleus et des verts

aujourd'hui à 01h08 - Gouffran direct : Italia - Braziouuu.2 hymnes qui commencent par une partie instrumentale et enchaînent avec des... >>


Messages de service

11/11/2019 à 23h56 - Manx Martin : Le numéro 4 paraîtra, si la campagne réussit, en mai 2020. Tu recevras donc la revue à ce... >>


L'empire d'essence

11/11/2019 à 23h53 - Perrin flirt avec toi : Toto ne sera pas du déplacement à Interlagos. L'écurie n'ayant plus rien à jouer, il préfère... >>


Le fil dont vous êtes le héros

11/11/2019 à 23h44 - pipige : Ah oui j'ai vu ça ! La FIDE est sympa de sortir cette nouvelle pile au moment du match entre MVL... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)