Boutique

boutique

Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @ButterflAym: Article de U10 sur Valeri Lobanovski, entraîneur révolutionnaire soviétique. Il est notamment à l'origine de l'éclosion de…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Il est des nô-ôtres !

"Guingamp : Eboa Eboa prolonge." (lequipe.fr)

Souici 2

"ASSE : Souici vers un nouveau prêt." (lequipe.fr)

Speed dating

"Kylian Mbappé : pas de temps pour les filles." (femmeactuelle.fr)
Mbappé, court toujours.

Gaolin Soccer

“Chine : le superbe retourné de Gao Lin." (lequipe.fr)

Franche Sibérie

"Un policier russe aux Pussy Riot : 'Parfois, je regrette 1937'." (lemonde.fr)

Des passes partout

"Paul Pogba, l'homme clé." (franceinfo.fr)

La BD Deschamps

“Umtiti : ‘On est dans notre bulle.” (lequipe.fr)

Faust de main

"Thierry Henry, le pacte avec les Diables." (lemonde.fr)

Route du rhum

"Balotelli se prépare en solitaire." (lephoceen.fr)

Cissé s'est trompé

"Aliou Cissé après l'élimination du Sénégal : 'Il faut passer un cap'." (lequipe.fr)

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h34 - syle : J'imagine que le club ne doit pas en faire une question d'argent, l'enjeu étant justement... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 11h32 - Dinopatou : Marius Taujourd'hui à 11h00Pas intéressé, la dernière fois qu'on a essayé, le type s'est fait... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 11h29 - hulumerlu : Idem pour winter sleep. J'imagine que le cinéma doit encore amplifier l'impact et la beauté des... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 11h21 - Marius T : Dino Diniaujourd'hui à 11h18Il n’y a pas que des vrais gentils qui jouent au faux méchants... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 11h14 - George Worst : Le précurseur était Jean-Marc Rodolphe, dans les années 2000-2005 >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 10h47 - Gouff : Palencia c'est sans option d'achat par contre... faut pas qu'il soit trop trop bon non plus. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 10h06 - JauneLierre : Arsène hic"Wenger en «cure de désintoxication»" (lequipe.fr) >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 09h38 - Pascal Amateur : Lu, en effet, mais il y a une quinzaine d'années - et j'avoue n'en avoir pas retenu grand-chose.... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 09h25 - Belmondo Bizarro : Le rapport avec Bernardo c'est qu'on a plein de bons joueurs de L1 qui partent chaque année, et... >>


O TéFéCé

aujourd'hui à 09h14 - Maurice Eculé : Oui Bostock a été meilleur en fin de match, quand le milieu adverse a largement baissé le pied,... >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 09h13 - kebou : [LYON]Plaine des Jeux de Gerland, dimanche 26 Aout. *10h00* :- kebou >>


Foot et politique

aujourd'hui à 08h43 - OLpeth : newuser18/08/2018 à 14h58Bon je reviens sur Gênes.Douleur, bisous aux familles, toussa. Mon... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 08h38 - theviking : SocRaïtes18/08/2018 à 18h23On avait des exercices au lycée où on calculait la force de... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 08h13 - Roger Cénisse : Et donc Rivère confirme dans l'Equipe que l'OM aurait raté Balotelli pour 1,5 m€. Un épisode... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 07h35 - le Bleu : Où est passé Caen dans le classement de la Ligue 1,5 ? >>


Paris est magique

aujourd'hui à 07h33 - gurney : Un joueur de sa classe mérite-t-il d'être associé encore à un énième triomphe sans gloire ? >>


Manette football club

aujourd'hui à 07h23 - Steve and Gérard : Sidney le grand Govou19/08/2018 à 20h20Dino Dini19/08/2018 à 22h54--------------------Voilà... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 00h32 - L'amour Durix : Mevatlav Ekraspeck20/08/2018 à 20h17Ça va piquer le retour en National l'an prochain pour... >>


Paris est magique

Ou tragique, c'est selon.

Mix Diskerud

13/02/2018 à 10h32

Fichtre, je voulais poster sur le fil 'musique'. Bon j'ai pas trop mal choisi avec Paris.

Vingtras

13/02/2018 à 12h58

Possiblement intéressé (désolé pour le HS) ! tu peux m’écrire à lucas [point] mail [at] gmail [point] com

C. Moa

13/02/2018 à 13h06

Quelle effervescence à la veille de la Saint Valentin, à Paris, ville de l’amour !

Afin de couper court à la discussion en cours sur les éditos et les concerts, et afin de rassurer ceux qui - oh malheur ! - ne peuvent s’affranchir d’une soirée en namoureux avec leur Valentine, voici en avant première le résumé du match Real Madrid - Paris Saint Germain.


Pour cette rencontre, Emery rend hommage au génie de son prédécesseur et tente une innovation tactique :
Areola
Dani Alves - Marquinhos - Kimpembé - Thiago Silva - Kurzawa
Verratti
Di Maria - MBappé - Cavani - Neymar

Et oui, un 5-1-4, c’est la formule trouvée pour mettre les joueurs en forme sur le terrain et plier le Real. Le postulat est simpl(ist)e :
1. défense renforcée pour combler les trous d’air dans le dos de nos latéraux
2. on laisse les 4 de devant se dém*rder pour l’attaque.
Quant aux remontées de balle, trois circuits possibles : par les latéraux, par des relances longues ou par des dribbles de Verratti. De toute façon, le seul but est que ça arrive jusqu’à un des quatre de devant (se référer au point 2).

Dans un stade et une ambiance aussi chaude que PEM à la veille d’un match de Coupe Moustache en hiver, le coup d’envoi est donné par les visiteurs. Sur l’engagement, Cavani trouve Neymar, qui part en dribble vers la surface. Il passe Modric, Kroos, Casemiro en revue, revient sur ses pas et les dribble une seconde fois. Enfin aux abords de la surface, il se fait sécher par cette s*l*pe de Sergio Ramos : arrive le moment qui restera gravé dans les annal(e)s comme le coup-franc-à-l’entrée-de-la-surface-contre-le-Real-à-la-première-minute-gate.

Après 12 minutes de palabres, c’est finalement Neymar qui tire le coup-franc. Pleine lucarne, 1-0 pour Paris ! Emery procède alors à deux changements. Punis pour l’affaire du coup-franc-à-l’entrée-de-la-surface-contre-le-Real-à-la-première-minute-gate, Cavani et Di Maria sont sortis, remplacés par Meunier et Lass. On joue désormais en 6-2-2, on est au quart d’heure de jeu.

S’en suit une fin de mi-temps assez terne, avec une prise à trois sur chaque attaquant madrilène et un jeu totalement bloqué. Thiago Silva tente bien quelques ouvertures en profondeur, mais trop imprécises pour trouver ses attaquants dans de bonnes conditions.


La seconde période démarre dans une ambiance glaciale, on se croirait à Peyon.. Pyong..Pyegon.. en Corée du Sud.
Sans solution, le Real se rue à l’attaque, sans plus de succès. C’est même Paris qui se crée la première occasion à l’heure de jeu : Verratti gratte un ballon dans les pieds de CR33ans, remonte la balle jusqu’aux 30 mètres en évitant avec virtuosité les tacles à la carotide et décale MBappé sur sa droite. Las, le centre de ce dernier est dévié par le gardien juste avant d’arriver dans les pieds de Neymar.

On glisse gentiment vers la fin du match, il ne reste déjà plus que 10 minutes. Sur un ballon anodin, le footballeur pestiféré des français Karim Benzema rate son contrôle, et c’est Thiago Silva qui lance Neymar en profondeur. Parti depuis son camp, il prend la défense de vitesse, se présente seul face au gardien, et tente une roulette-lob-reprise de volée des fesses ! C’est malheureusement touché du bout des doigts par le gardien. Mais ! MBappé a suivi et pousse le ballon au fond, 2-0.

S’en suivent 17 minutes de discussion entre l’arbitre et les joueurs du Real, à base de « il nous a humilié » « c’est pas ça le vrai foot » etc. Au final Ramos, Casemiro, Marcelo, CR0but, Kroos et Bale sont expulsés. Le Real perd par forfait, 3-0 pour Paris sur tapis vert.



Vivement le retour !

Redalert

13/02/2018 à 13h46

T'as un nouveau fournisseur que tu veux faire partager aux copains ?

Vas-y Mako!

13/02/2018 à 13h46

Une question : une équipe est menée 4-0 et se fait expulser 5 joueurs. Elle pert le match sur tapis vert 3-0?

Redalert

13/02/2018 à 13h48

C'est le règlement, il me semble. Une équipe ne peut évoluer à moins de 7 joueurs et, le cas échéant, elle perd le match 3-0 quelque soit le résultat au moment de l'arrêt du match.

leo

13/02/2018 à 14h02

Ce n'est pas clairement établi dans le règlement de la Ligue des Champions :


Article 25 Match arrêté
25.01 S’il y a moins de sept joueurs dans l’une des deux équipes, le match est arrêté.
Dans ce cas, l’Instance de contrôle, d’éthique et de discipline de l'UEFA décide des
conséquences.

Tonton Danijel

13/02/2018 à 14h03

Oui, je me doute que si le PSG avait eu 5 cartons rouges au Camp Nou l'an passé, l'UEFA n'aurait pas accordé la qualification immédiatement...

Moravcik dans les prés

13/02/2018 à 14h24

Vas-y Mako!
aujourd'hui à 13h46

Une question : une équipe est menée 4-0 et se fait expulser 5 joueurs. Elle pert le match sur tapis vert 3-0?
---------

Non, bien sûr. D'après le code disciplinaire de la FIFA :

"1. Une équipe sanctionnée d'un forfait est considérée avoir perdu le match 3-0.
2. Si la différence de but à la fin du match est supérieure à trois, le score du match est maintenu."

Et sinon, pour le cas où une défaite 3-0 permettrait de se qualifier quand même (ça devrait vous rappeler un truc), le règlement de la ligue des Champions a forcément prévu le coup :

"Si un club refuse de jouer ou est responsable du fait qu'un match ne puisse avoir lieu ou ne puisse se dérouler jusqu'au bout, il est considéré comme forfait ET est disqualifié."

(reste à savoir si ce dernier point s'appliquerait en cas d'un match non terminé pour 5 expulsions)



Pascal Amateur

13/02/2018 à 14h34

Au doigt mouillé, je verrais les 5 expulsions comme de la responsabilité du club en question.

 

Tonton Danijel

13/02/2018 à 14h42

On est a priori dans le cas su club responsable que le match ne puisse se disputer jusqu'au bout, donc forfait et disqualification.