Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

"Joueurs à protéger" : les bons, les brutes et le règlement

Une Balle dans le pied – Neymar, Fekir, Thauvin, Sarr… faut-il protéger les "artistes"? Cette question ancienne a resurgi avec la présence de la star brésilienne en Ligue 1. 

Auteur : Jérôme Latta le 25 Fev 2018

 

 

Y a-t-il une espèce de footballeur à protéger plus que d’autres? La question n’est pas nouvelle, mais la présence de Neymar Jr dans le championnat de France devait immanquablement amener à la poser de nouveau. Au début du championnat, on s’interrogea d’abord sur l’abord sur l’effet de ses provocations, qui ne sont pas toujours strictement balle au pied : il y entre une volonté de chambrer et de mystifier son adversaire – dans la regrettable terminologie actuelle, cela se traduit par "humilier".


Au-delà desdites provocations de Neymar, son jeu, sa supériorité technique appellent le recours à des moyens qui peuvent relever du vice ou de la brutalité. Soit parce que ce sont littéralement les seuls qui restent à des adversaires surclassés, soit parce qu’il s’agit d’une stratégie d’intimidation. Le propre des génies de la caste à laquelle il souhaite appartenir est justement de parvenir à être plus forts que les méthodes de rétorsion que leurs dons provoquent. (…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Réactions

  • poiuyt le 26/02/2018 à 10h08
    Tout à fait d'accord pour protéger les joueurs.
    Quand je vois le nombre de fautes que subissent Pajot ou Monnet Paquet, je me dis qu'il faudrait peut être obliger les défenseurs à les charger un peu plus...

  • Gazier le 26/02/2018 à 22h37
    J'ai trouvé que l'arbitre du classico avait vraiment cherché à protéger les joueurs hier soir. Ca a fini avec 11 jaunes, et personne n'était content.
    C'est quand même paradoxal, en fait, les cartons, c'est uniquement pour les autres, c'est ça ?
    Mais quand on a des Gustavo ou des Motta dans son équipe, c'est pas évident.

  • Pamèche le 01/03/2018 à 21h29
    Ce qui est également paradoxal, c'est que la blessure la plus grave de Neymar est apparue... sur une "non faute" où il se blesse "tout seul". Surprenant aussi de voir les noms des joueurs les plus touchés dans les grands championnats, c'est pas vraiment ceux auxquels on pouvait s'attendre...