Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La contre-attaque suicide de Patrice Évra

Une Balle dans le pied – "L'affaire" Évra démontre une nouvelle fois le rapport pathologique et désespérant entre les internationaux français et les médias. En sortira-t-on un jour?

Auteur : Jérôme Latta le 22 Oct 2013

 

 

Par une amusante ironie, le week-end avait commencé avec un dossier de L'Équipe Magazine sur la gestion de la communication des sportifs par des consultants et agences spécialisés, illustrant à la fois les contraintes et les risques pesant sur cette communication ainsi que le contrôle exercé sur elle. Un tableau assez déprimant, celui du calcul permanent interdisant finalement toute sincérité de la parole. Patrice Évra, avec une interview diffusée par Téléfoot dimanche, a dynamité le ronronnement reproché au discours des joueurs en fustigeant certains consultants auxquels il reproche (non sans raison) leur acharnement contre lui... déclenchant ainsi une nouvelle tornade.


Attaquer le consultanat français est pourtant une mission de salubrité publique, tant ses principaux représentants sont les acteurs d'une vision étroite du football, d'un journalisme de déblatération qui ne sert qu'eux-mêmes: versatilité éhontée, copinage et connivences à peine masquées, déférence envers les forts et virulence avec les faibles, hypertrophies de l'ego, haine démagogique des arbitres et ignorance des règles, culture tactique minimale, mépris des supporters, flemme intellectuelle, omniscience... Le problème est que Patrice Évra n'était ni le plus légitime, ni le plus habile pour mener cette initiative, et qu'il va la payer au prix fort.
 

EXEMPLARITÉ À SENS UNIQUE

La version longue de cet entretien est pourtant assez éclairante, et invite à pondérer le "scandale". Le joueur passe son temps à se défendre des points de controverse sur lesquelles le journaliste le sollicite. Au début de l'interview, les relances semblent sensées, mais l'insistance mise à le faire se justifier de son "image" rend palpable la montée de son énervement.(...)


Lire l'article :


 

Réactions

  • aurélie le 22/10/2013 à 21h52
    Je bosse pour aider les enfants/jeunes à faire leurs devoirs. Je prendrai cet article comme un contre exemple au paragraphe argumenté qu'on fait en 3ème.


    Pourquoi ? car à vouloir aller à contre-courant on oublie de développer l'introduction.
    Vous savez ce petit passage où il est dit "Le problème est que Patrice Évra n'était ni le plus légitime, ni le plus habile pour mener cette initiative" et après bah on n'argumente pas sur le pourquoi.
    On dit vite dans l'article "on ne va pas refaire le procès d'Evra" parce que hou-là faudrait surtout pas faire comme les autres.



    C'est la première fois que je suis déçue par un article des cahiers du foot.
    Vous vous en fichez ? Bah c'est pas grave, je le dis quand même. Bon, je pars regarder la 2ème mi-temps d'OM-Naples.



  • Coach Potato le 22/10/2013 à 23h06
    Il semblerait que la personnalité de Patrice Evra soit clivante.

    J'ai jeté un cil sur les commentaires du site du Monde: C'est officiel, le garçon est toxique. Au train où c'est parti, il va nous faire perdre Wallis et Futuna. Evra en une, c'était pour faire du clic.

La revue des Cahiers du football