Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

CDF sound system

Critiques d'albums, révélations, concerts et auto-promotion...

  • Julow le 01/02/2024 à 14h40
    Tu dis n'importe quoi, c'en est gênant. Airbus va peut-être équiper ses appareils de nouveaux amplis, des Harman Kardon, pour qu'on entende mieux les consignes de sécurité. La notice la plus complète est en fait un livre : L'AVI 100 : savoirs. Et moi au moins je suis sur le bon fil.

  • Tricky le 01/02/2024 à 15h17
    Tiens ça se remplit à Rock en Seine.
    Et confirmation que je vais pouvoir retrouver ma jeunesse : 2ManyDJs, Blonde Redhead, Sleater Kinney.
    Je ne suis pas certain que le retour de Zidane guidé par des voix soit réellement une opportunité pour aller loin dans cette Coupe du Monde.

  • Sens de la dérision le 01/02/2024 à 15h33
    Le nombre de festivals qui semble miser sur les vieilles badernes est impressionnant. Aux Eurocks que je suis un petit peu plus vont venir Sum 41, Lenny Kravitz, les Pretenders et les Breeders. Je sais pas si ça dit quelque chose de la musique d'aujourd'hui mais ça sent a minima la prise de risque limitée.

  • Maniche Nails le 01/02/2024 à 15h45
    Oh nous les petits jeunes (les "babyrockers", ou les "fluokids" comme nous qualifie un récent article du Monde de 2007) sommes bien représentés aussi... Gossip, Hives, Kills, Kasabian, la relève est là !

  • magnus le 01/02/2024 à 15h49
    Difficile de mettre en valeur des têtes d'affiche jeunes vu qu'il y a plus d'artistes mais beaucoup moins connus.
    Mettre en gros quelques vieux ça permet de donner une idée de l'orientation du festival et du style des artistes pas connus classés en dessous du gros.

  • Lucho Gonzealaise le 01/02/2024 à 16h06
    Et LCD Soundsystem alors ? Et les Offspring en bon californien que tu es ?

    (si tu ne connais pas, je te conseille de tenter Jungle. Je suis tombé sur une session live qu'ils ont fait dans une station de métro parisien, très sympa)

  • Tricky le 01/02/2024 à 17h06
    Ah non mais j'avais déjà pris les places pour LCD (et pour Massive Attack et pour PJ Harvey), mais ils ont complété.
    (jamais été trop fan de The Offspring)
    (merci pour Jungle)

  • Lescure le 01/02/2024 à 17h34
    Les progs du samedi et du dimanche sont vraiment pas mal à ReS. Je vais attendre de voir ce qu'il y aura à la RdR ( 14 août 17 août) mais aussi celle de Malguénac (15 août 18 août) avant de me décider...... Rock, Pop ou Jazz je vais devoir faire des choix.....

  • Balthazar le 01/02/2024 à 19h01
    Va plutôt quignonner, au lieu de dire des bêtises, Red Tsar nous a posé une colle.

  • Flo Riant Sans Son le 08/02/2024 à 17h13
    Comme je ne l'ai jamais vu mentionné par ici, je partage un de mes groupes totem depuis plus de dix ans, que je suis avec un entrain et un intérêt toujours renouvelé tant les sorties s'enchaînent, quasi un album/Ep par an, et dans des styles variés.

    Généralement ces deux dernières infos auraient de quoi rendre dubitatif mais la carrière des Thee Oh Sees (ou Oh Sees, ou Osees) n'est entachée d'aucun faux-pas pour peu qu'on accepte d'être balloté du folk déglingué des débuts au synth punk de la dernière galette en date. En passant par du heavy stoner, du stoner psyche, du kraut jazz...
    Enfin bref des trucs impossible a étiquetter, et c'est cette capacité à bousculer sans cesse son auditeur d'un album à l'autre et dans ses morceaux (les saillies stridentes sont parfois contrebalancées par des "whoo" tout mignons, et parfois par des riffs de mammouth) en restant toujours pertinent qui fait la force de John Dwyer. Le leader maximo, blondin sautillant dispensant des concerts dantesques en short débardeur avec sa guitare sur la poitrine.

    Bref essayez. Si vous adoptez vous serez sans doute comme moi : heureux qu'un tel type existe, et vous serez récompensé par son hyper activité. D'ailleurs pour être plus juste, je devrais dire que c'est MON groupe totem parce qu'il m'arrive d'être en joie rien qu'en pensant aux vinyles que je possède malgré des pochettes aux esthétiques assez discutables.