Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • khwezi le 16/08/2022 à 15h41
    Merci Yv... Liquido !!

  • liquido le 16/08/2022 à 15h44
    Pour l'anecdote, les Français sont partis de la base de Gao discrétos avec 48h d'avance sur la date prévue et n'ont pas fait la passation avec les forces armées maliennes. Les gars de Wagner ont déjà pris la place ce matin, tandis que plus au sud, la ville de Menaka est sous la menace de l'EIGS.

  • khwezi le 16/08/2022 à 15h50
    (J'avais déjà lu l'article d'Afrique XXI, vu qu'une connaissance bordelaise en avait fait la promo sur réseaux sociaux et que j'avais ajouté le lien dans mon onglet "actualité" sur Google Chrome, entre le WaPo et El Païs, et que j'en consulte la homepage fréquemment)

  • liquido le 16/08/2022 à 15h54
    love

    Faites-en autant, vous autres. Même toi, lemon, admirateur patenté d'Alain Gresh

  • khwezi le 16/08/2022 à 15h56
    J'en profite, puisque ta pudeur t'en empêche sans doute, de refaire de la pub pour Afrique XXI:

    lien

    Plein d'excellents articles bien longs et bien détaillés, et parfois même, bien écris (le reportage à Nador en juin "les morts sont Africains et l'argent européen" était un petit bijou. J'y cherche régulièrement de quoi alimenter mes recherches actuelles sur la République Démocratique du Congo (ne me demandez pas pourquoi je m'y intéresse, c'est incompréhensible).

  • khwezi le 16/08/2022 à 17h18
    Trump et ses ennuis, again.

    Dans ce monde en perdition, entre kleptocraties et désastre environnemental, il est parfois bon de prendre le temps de savourer les plaisirs simples.

    Ainsi, certains optimistes, à l'instar d'une des avocates de Trump qui le conseillait de ne pas se représenter afin de permettre l'abandon des poursuites (élu "best optimistic dream ever"), pensaient l'affaire des documents classifiés presque éteinte, s'agissant d'une "retrieval operation". Les documents étaient manquant, on les cherche, on les trouve, c'est bon on les a, fin de l'histoire, le reste c'est du bonus.

    Raté. A la suite de la publication du mandat de perquisition et des reçus de saisie, l'équipe Trump, alertée par les rumeurs qu'un informateur secret dans l'entourage de l'orange aurait alerté le FBI, ont demandé la déclassification de l'attestation produite par le FBI pour la demande de mandat. Afin de savoir si oui ou non, et qui surtout, aurait mouchardé.

    Fin de non recevoir du DOJ, et du juge en charge, au motif que cela "mettrait en péril une enquête criminelle en cours en plus de mettre en dangers les témoins, méthodes et buts poursuivis par le département de la justice".

    Traduction: non, l'enquête n'est pas close, il y aura bien des poursuites criminelles à l'encontre de l'ancien président, entre autre, puisque seront poursuivis tous les actuels ou anciens employés du gouvernement ayant permis la commission du crime et ayant couvert ensuite le crime commis (ce qui vraisemblablement va coller en taule un de ses avocats actuel...). Ah, et le mot "Témoins" est bien mis au pluriel dans la déclaration, ce qui signifie que c'est plus que un, minimum deux, le nombre de personnes dans son entourage direct et ayant accès à ces informations, qui ont parlé au FBI.

  • I want my Mionnet back le 16/08/2022 à 19h16
    Un président normal (et beaucoup plus malin que ses adversaires).

  • Red Tsar le 16/08/2022 à 19h17
    Dans la famille Colonialisme et plus si affinités, entre Sahel et RDC, je demande le Cameroun.
    Je viens de lire Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique, 1948-1971 et j'étais loin d'imaginer un tel niveau de saloperies de la part de l'État français. Madagascar garde peut-être la médaille d'or des massacres coloniaux. Mais, comparées à celles du Cameroun, les opérations de répression en Algérie paraissent marquées du sceau du bel humanisme français.

    Trois étapes en gros :

    1- Répression implacable contre les indépendantistes à partir de 1948 (plusieurs milliers de morts à plusieurs reprises, puisqu'on s'en prend sans discernement à toutes les populations dans certaines zones, chiffres selon les estimations basses et officielles, en quelques semaines dans des régions assez limitées), manipulations, opérations sous faux drapeau, truquages électoraux, enfumage de l'ONU, censure, opérations terroristes, torture, assassinats (notamment de Ruben Um Nyobe, que j'ai découvert dans cet ouvrage : les services secrets français en font des descriptions très positives : hauteur de vue intellectuelle, rectitude morale... mais ça n'a pas empêché de couler son corps dans du béton après l'avoir assassiné), opérations illégales dans des pays étrangers, y compris éliminations... De Gaulle et Mitterrand sont cités à plusieurs reprises, pas à leur honneur. Seul le PCF semble avoir gardé un peu de dignité dans cette affaire.

    2- Quand l'indépendance devient inévitable, l'organiser pour en faire une formalité politique :
    - renforcer volontairement et de manière planifiée la dépendance économique du pays envers la métropole, notamment en segmentant ses capacités de production,
    - mettre en place des hommes pro-France au pouvoir (Ahidjo, qui arrive un peu de nulle part) et éliminer leurs rivaux,
    - organiser la mainmise sur les infrastructures du pays (ports...) au bénéfice d'entreprises françaises, par des opérations de reventes, adjudications truquées, baux emphytéotiques... Les archives montrent que les responsables français savaient que certaines de ces opérations étaient illégales et ils réclamaient donc d'agir vite et dans le secret.

    3- Maintenir les élites pro-France en place au mépris des droits humains et de la démocratie. Jusqu'au début des années 1990, il était interdit de parler de Ruben Um Nyobe, par exemple. On a tout fait pour maintenir en place un récit officiel pro-français et limitant les oppositions au pouvoir. Là encore, des officiers français expliquent que l'armée camerounaise est équipée, formée et guidée selon des doctrines par la France et que son rôle essentiel est de soutenir le pouvoir en place, pas d'assurer la souveraineté du pays.

    D'aucuns pourront sourire de ma naïveté, mais j'étais loin d'imaginer tout cela dans le cas du Cameroun. Il apparaît en tout cas que la Françafrique n'est pas une sorte de survivance informelle de traditions ou d'héritages, mais bien une politique planifiée et maintenue sur la durée de manière volontaire et que, en outre, quand on dit qu'« il est difficile de tourner la page » l'expression est trompeuse, car elle neutralise le fait que certains font tout pour que cette page ne soit pas tournée.



    ps : par contre, pour des récits moins glauques sur cette thématique, je vous recommande L'Amérique fantôme. Les aventuriers francophones du Nouveau Monde de Gilles Havard, très belle lecture pour l'été. Les rencontres franco-indiennes n'étaient évidemment pas dénuées de violences réciproques, mais les logiques n'y étaient pas du tout les mêmes, ne serait-ce que parce que le rapport des forces était finalement plutôt défavorable pour les francophones.

  • suppdebastille le 16/08/2022 à 19h30
    A la mort de Messmer certaines voix s'étaient élevées pour rappeler cet épisode dans son parcours. Quant à l'assassinat de Nyobe, F.Hollande a été le premier en 2015 à reconnaitre la participation de l'armée française, quelques mois avant ou après (j'ai oublié) Fillon avait parlé d'inventions.

    Sur la réhabilitation de Nyobe et d'autres, la visite du musée national de Yaoundé est savoureuse.

  • Mevatlav Ekraspeck le 16/08/2022 à 21h20
    Connaissez-vous le capitaine Juving-B. ?

    Et bien mon expédition en contrée complotiste m'a donné cette chance.

    Soyez curieux et allez voir la bête par vous-même.

    Je vous conseille quelques séances d'entraînement à l'apnée avant de vous y frotter.