Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La Gazette, numéro 26

Aulas et Courbis prennent un arbitre en sandwich… Simulacre de débat sur Pathé Sport… La Coupe du monde 2002 va nous coûter cher…
le 16 Jan 2001

 

L'intimidation des arbitres, une certaine idée du pouvoir?
Certains nous reprocheront des fixations sur les mêmes personnages, mais Jean-Michel Aulas ne peut s'empêcher de nous provoquer. Alors même que les arbitres, mais aussi la fédération lors de sa dernière assemblée, ont essayé de rappeler à l'ordre les dirigeants et les entraîneurs qui dépassent les bornes, le président de Lyon et vice-président de la Ligue ne cesse d'œuvrer sur le terrain boueux des pressions de couloir. C'est cette fois un fax pour contester la désignation de M. Layek qui motive la colère de Courbis, une colère qu'on épouserait presque, pour une fois, déduction faite de l'intox (la télécopie n'a pas été adressée à l'arbitre lui-même, qui déclare n'en avoir pas eu connaissance, mais plus vraisemblablement à la Ligue). À l'arrivée, on renverra tout le monde dos-à-dos. La réaction du coach lensois ne lui sert qu'à en rajouter une couche et à faire porter une suspicion supplémentaire sur l'arbitre qui, quoi qu'il arrive, reste l'otage de l'histoire. Il lui est simplement demandé de rester tranquille sous ce feu croisé.
Étrangement, l'UNAF (Union nationale des arbitres de football) ne s'en est pris qu'aux propos de Courbis, qui a certes indirectement mis en cause l'arbitrage (sous le coup d'un énervement non simulé), mais le comportement de son adversaire n'est pas moins coupable, d'autant que c'est un multirécidiviste.
On a déjà le sentiment que les dirigeants bénéficient d'une quasi-impunité grâce aux jugements amicaux de la Commission d'appel, mais cette cuisine devient un peu trop voyante. Pour information, Aulas doit être entendu par la commission de discipline, à la suite de ses propos tenus à l'occasion de Lyon-Sedan, arbitré par… M. Layek. Le président olympien n'a pas envie d'être arbitré par un homme qui a consigné dans un rapport ses précédentes exactions?
Avec la Ligue totalement aux mains d'un cartel de dirigeants, depuis les élections de juillet, on a l'impression qu'il y a un grave problème de police dans le championnat. L'auto-arbitrage, ça ne marche pas avec les voyous, quand bien même ils porteraient cravate.

Dans le Pathé
Désœuvré ce lundi soir, un de nos rédacteurs a été consigné devant Pathé Sport pour assister à "Côté tribune", émission de débat animée par quelques plumes de la presse sportive, qui recevait Jean-Claude Darmon. Alléché par une telle vedette, nous espérions y glaner quelque motif d'énervement à l'encontre de notre incarnation préférée du foot-biz. Hélas, six bonshommes qui parlent en même temps de plusieurs sujets à la fois (transferts, passeports, argent, PSG, OM, Loto Sportif…), ça ne donne pas grand-chose, surtout pas un débat. Le "haut de gamme" du journalisme sportif à la télé est une notion très relative.

Chère Coupe du monde
La FIFA avait brillamment vendu les droits télé des Coupes du monde 2002 et 2006 pour le montant record de 11 milliards de francs, au groupe Kirch pour l'Europe et à ISL pour le reste du monde. La confédération mondiale engrangeait ainsi un pactole et se dégageait du souci de commercialiser ses CM. Le souci est désormais pour les télévisions européennes, avant de se reporter sur les téléspectateurs eux-mêmes. Kirch, qui a investi pour près de 8 milliards de francs, avait ainsi posé la barre très haut, réclamant par exemple près de 1,5 MaF aux télévisions françaises (Libération, 05/01/2000). À l'automne, le front du refus qui s'était dressé un peu partout devant l'opérateur avait laissé penser que celui-ci allait ravaler ses prétentions.
Mais Kirch sait que les télévisions payantes ouvrent des brèches et rendent le marché nettement plus concurrentiel. Si les matches des équipes nationales seront bien "en clair" (les dirigeants s'y sont engagés), les autres packages attirent déjà des réseaux qui veulent leur part du gâteau, et n'hésitent pas à y mettre le prix. Ainsi, Via Digital (télévision par satellite), a acquis les droits pour l'Espagne en déboursant 1,3 MaF. Il y a quelques jours, un accord a été conclu avec ARD et ZDF, les deux chaînes publiques allemandes qui ont acheté 24 des 64 matches, pour 760MF (L'Equipe, 09/01). La solidarité initiale de l'UER (la structure commune des principales télévisions généralistes européennes) a donc volé en éclats, le marché a fixé les prix, et Dieter Hahn, le patron du groupe allemand, voit venir les autres négociations avec plus de sérénité.
Au bout de la chaîne, c'est au téléspectateur que sera présentée l'addition, avec la multiplication des accès payants, qui vont saucissonner allègrement le plus grand événement footballistique. La FIFA s'en fout, ses coffres sont pleins.
L'inflation des droits de retransmission des grands événements sportifs ne s'essouffle donc pas, après deux décennies d'une invraisemblable fuite en avant. On peut se demander si un certain échec commercial n'est cependant pas à prévoir, pour une édition 2002 du Mondial dont les rencontres se disputeront à 8h30, 11h30 et 13h30, heure européenne… Mais pour Deutschland 2006, Kirch est encore plus confiant…

Réactions

  • marco le 16/01/2001 à 00h00
    Clash tu ne doit pas connaitre les cahiers depuis longtemps pour les soupconner de parisiannisme... au moment du licenciement de Bergeroo, ils s'etaient pourtant bien lachés...

    Mais je suis surpris de voir tant de reactions positives à Aulas... Ce personnage est president de Lyon ET partie de la Ligue Nationale de Football...
    Surprenant, non ? Autant je ne voyais pas le probleme de diffuser les matches et de posseder un club (canal+), autant là c'est bizarre. Quand cette personne montre quasi ouvertement que cela faisait longtemps qu'elle etait au courant de l'affaire Alex
    et qu'elle ne disait rien, c'est plus que surprenant, c'est bizarre...

    Bref, les cahiers ont leur franc parler, mais il est sur que la position d'Aulas dans le football français est etonnante, voire malsaine. Et calmez vous, supporters lyonnais quand on ose le critiquer. C'est comme si des stephanois defendaient bompard et soler (j'ai peur que certains le fassent...)

    Autre point, les passeports. Ceci n'a aucune commune mesure avec VA/OM, mais c'est une tricherie, indeniablement, et le debat de savoir si la distinction UE hors UE est à cote de la plaque. Ce debat peut etre envisage, mais n'empeche pas que tricherie il y a eu.. quant aux autres clus incriminés, on atend (4 pour l'instant au lieu
    des 11 dont on parle)... et ce n'est pas une excuse. A chaque probleme de ce genre on entend "c'est pas à untel qu'on s'en prendrait comme ça", "de toutes facons tout le monde fait pareil", ce ne sont pas des arguments... ce ne sont tout au plus que des supputations.

  • ZZ le 16/01/2001 à 00h00
    A lire les réactions des pro Aulas, on est en droit de se demander à quel date est fêtée la Saint Aulas ? Du calme messieurs dames, ne vous fâchez pas. Aulas n'est pas totalement pourri ; De plus, si les critiques pleuvent sur son personnage, ce n'est pas pour un simple fax mais plutôt pour l'ensemble de son oeuvre (même s'il ne faut pas occulter le travail formidable qu'il fait à l'Ol) : Aulas c'est qd même l'un des mecs qui critique le plus souvent le corps arbitral non ? Et puis pour répondre à je ne sais plus qui qui stigmatise le passé de Courbis pour nous dire qu' Aulas est forcément blanc, sache qu' il y a de la place pour tout le monde... dans la mauvaise foi et le manque absolu de respect pour les autres.

  • moi le 16/01/2001 à 00h00
    Tiens tiens...Pablo traite Gallardo d'"XXXXXX"... Honte à toi!!! tu es un voyou!!!Blablablabla... Mais t'as sacrément raison.

    Tiens tiens Doomer s'emporte. Tu comprends ce qu'on ressent à Marseille qd on nous parle encore d'argent enterré dans un jardin (faut arréter les délires. Sur un compte Suisse OK, mais là... 7 ans aprés j'y crois toujours pas à ce jardin). Mais attention Doomer, tu vas bientot te faire traiter de parano anti parisien ou anti tout....

    Clash, qd meme, tu t'emportes...Pourtant, c'est vrai, je me souviens d'un assassinat en regle contre l'OL lorsqu'il s'était fait sortir en tour preliminaire de la ligue des "champions".

    jerzonimo, t'es gentil, mais comparativement au carnage en régle qui a lieu au PSG, les cdf sont trés trés trés trés trés gentils. Voire compatissants. Voire supporters.

  • pmt le 16/01/2001 à 00h00
    HARO sur les cahiers, Oyez, Oyez, supporters aigris et chauvins venez vous défouler contre les seuls journalistes à la subjectivité exacerbée... Vous êtes sur Internet, si ce site vous déplait, que vous ne comprenez pas qu'il est tenu par un groupe d'anarcho-coco-syndicalo-trotsko-poujado-intello-chiraco-jospiniste... et bien, allez-vous éclater sur les sites de supporters classiques ou pleuvent insultes et chauvinismes et laissez-nous dialoguer tranquillou. Adoptez la Jeronimo-attitude ; il est lensois, aigri de Courbis mais ne crâche pas à tout va. A ce propos, heureusement que les trois derniers lecteurs ont répondu dans le même sens que moi autrement je me serais cru sur Pathé Sport tellement, il était convenu que "la critique est inacceptable". Dans tout ça, je pense qu'il faut surtout se calmer et ce que soulignait l'article assez justement, c'est qu'en dépit de l'aspect puant de ce qu'aurait fait ou pas Aulas... le résultat est le même : "on vomit sur l'arbitre". Si Aulas a tenté de faire pression, et bien ça ne m'étonnerait guère vu qu'il n'est ni le premier, ni le dernier à tenter de faire pression. Qu'il l'est fait ou pas, de toute façon, Courbis se cherche effectivement des excuses comme d'autres (Fernandez, il y a peu) pour expliquer son insuffisance de résultat (ce qui peut paraître légitime quand on est sur un siège éjectable... Il pourrait invoquer plus modestement le fatum : "le réalisme n'était pas de notre côté" comme le fit Dénoueix)... Pour ma part, je crois que Dieu n'aime pas Courbis et que c'est pas juste... Et pour, répondre encore aux lionnais éffarouché, il y a des gens qui n'aime pas Aulas et c'est très mal, parce qu'il est presque Dieu comme le furent Bez, Tapie, Soler-Bompard... on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve ; et c'est vrai qu'il est moins sale que ceux-là pour le moment, mais souvenez-vous de Bourgouin "le Roi du Poulet"... Alors, c'est vrai pour le moment, il n'y a rien à dire sur la gestion Aulas en tant que telle ; mais c'est plutôt sur sa tentative de mainmise sur les instances décisionnelles... Quand on rentre dans ces instances, on doit chercher à défendre le FOOTBALL et non plus son Club et je n'ai pas l'impression qu'il fasse vraiment la distinctions...

  • DOOMER le 16/01/2001 à 00h00
    ZZ

    Je n'ai jamais dis que JMA était un sain, je dis juste que la moindre des choses pour un journaliste c'est d'etre capable de prouver ses dires(CAD se procurer le fax, si il existe il est pas secret que je sache).


    Enfin, l'OL depuis la saison dernière, et le match contre Monaco, n'est pour les journalistes qu'un ramassis de voyous. Et à chaque occasions ils nous sautent lien

    J'pense à un truc, comment il pouvait savoir que JMA aurait envoyé un fax notre ami Courbis, il est allé voir l'arbitre avant le match? A t il voulu faire des pressions? Les CDF se posent - ils la question?

    Peuvent ils répondre, qu'on connaisse enfin leur degré d'impartialité sur le sujet Aulas!!!!!!!!!!!

  • Nessie 69 le 16/01/2001 à 00h00
    Pour info, dans Lundi Foot sur Equipe TV on a pu revoir longuement au ralenti et image par image les 3 actions litigieuses. Tous les gens présents sur le plateau ont été d'accord sur le fait qu'il n'y avait aucun péno. De plus, ils ont montré Courbis qui exerçait une pression de tous les instants sur les arbitres (alors qu'Aulas était tranquillement en tribune).

    Mais je garde le plus important pour la fin : votre article bizarrement ne fait nulle part mention du comportement de voyou de Diouf. Pour rappel, il a mordu la joue de Deflandre (sic), l'a provoqué durant tout le match (béquilles, insultes), lui a craché à la figure et a simulé des pénos!!! Ca fait beaucoup pour un seul homme! Vous ne pensez pas qu'il méritait 100 fois une expulsion? Alors je le dis haut et fort: M Layec a été courageux et a parfaitement arbitré ce match que les lensois avaient décidé de pourrir...

    Enfin, un conseil cher cdf: au lieu de vous ridiculiser à chaque fois que vous vous en prenez à Aulas, essayez d'oublier votre rancoeur, soyez objectifs, et mettez le doigt là où il y a véritablement problème, votre site n'en sera que plus crédible...

    Un lyonnais scandalisé par l'attitude des Lensois

  • Yves ANDY le 16/01/2001 à 00h00
    Ah ce Lens-Lyon (0-0)! Un match fermé, heurté, un arbitrage incompréhensible, une occasion pour les visiteurs, trois pour les locaux (c'est dire s'ils auraient pu espérer mieux que le nul malgré le péno pas vu) ... Tiens ça me rappelle Lyon-Lens l'année dernière (1-0, but sur penalty à la 80ème environ) : même match fermé, même importance de l'arbitrage. Et à la fin le même Gervais Martel, peut-être vicomte de Lens mais surtout oenologue du dimanche, qui déclare ahuri "ah ben on est po verni avec l'arbit'" (ce qui dans son parler n'a rien d'injurieux envers l'homme en noir, coupons court ici à toute nouvelle polémique). Du coup on comprend mieux les déclarations du gros Rolland: s'il a parlé du fax envoyé par Aulas à la LNF pour mettre la pression sur l'arbitre (chose reconnue (euh, le fax, pas la pression) par le sinistre Aulas lui-même, faut-il rappeler ce qu'a déjà rappelé Jerzonimo), c'est pour saluer l' "intelligence" de JMA et donc souligner a contrario la stupidité de Martel, qui n'en finit pas de se faire ridiculiser publiquement par son "ami" JMA, lequel s'est offert en prime une sortie sur la violence des joueurs lensois, réelle, mais assez bien proportionnée à l'engagement très appuyé des esthètes de l'arrière-garde lyonnaise. Bref on dirait que Courbis en a marre de se coltiner un gros naïf et qu'il aimerait bien se faire cornaquer par un vrai manager moderne : une offre de service? Allez, Gervais envoie-donc Courbis retrouver Delmotte, Laigle, Foé, Vairelles (oups pardon), et surtout, même si c'est dur comme remise en question, arrête de croire que Aulas, Perpère et cie sont tes copains, tu verras, ça ira mieux, tu t'éviteras des déceptions, tu picoleras moins et les fins de WE seront moins difficiles...

  • catpow le 16/01/2001 à 00h00
    Ouais moi aussi moi aussi

    Prenez vous en à Aulas pour les bonnes raisons : cotation des clubs au nasdaq, création de super twelve...
    Ce n'est pas parce que Courbis fait son beauf, son Coluche-pas-drôle qu'il n'est pas le gros con de l'affaire.
    Il me semble qu'Aulas n'est pas le seul Président à faire partie de la Ligue...Bien sûr il a déconné contre Sedan (après 3 rouges plus que litigieux contre Bordeaux, Marseille, Paris mais il a déconné quand même) mais doit-il payer toute l'addition du foot pourri ?

  • DOOMER le 16/01/2001 à 00h00
    Je ne connais pas les CDF depuis longtemps, alors pour me forger une idée j'ai été visité.
    Et à ma question les CDF sont ils impartials dans leurs articles sur JMA et l'OL la réponse est NON!

    Pourquoi? La réponse dans OL en 10 questions du 25/07/00, question :

    1 - Jean-Michel Aulas parviendra-t-il à diriger à la fois la Ligue et son club?

    2 - Jean-Michel Aulas obtiendra-t-il la concession de Gerland et mettra-t-il des loges à la place des tribunes?

    3 - Reste-t-il de la place sur le maillot pour ajouter de nouveaux sponsors?

    MAIS SURTOUT :
    9-Jean-Michel Aulas parviendra-t-il à se faire aimer par les Cahiers du foot?

    Et ne venez pas me faire le coup de c'est de l'humour, parce qu'il est vraiment à 2 balles!!



  • le nihiliste le 16/01/2001 à 00h00
    Je me sens obligé de répondre... Je recommence : Courbis on le connait, l'attitude de CERTAIN joueur lensois comme diouf est a réprimander (mais la est l'influence de courbis). Sur les actions litigieuses, je sais pas qui était sur le fameux plateau nessie, mais moi je peut dire que les images vues et revues sur canal notamment (a moins que vous préferez celles de bietry sur france TV), il y a 1 péno sur. Mais c'est qu'un parti pris, je reconnais que match nul, y'a pas scandale (sauf pour courbis qui sait que s'il aboutit pas avec lens cette année il peut dire adieu au champ français). Mais défendre aulas avec comme seul argument que courbis est pas clair... Et pis vu l'état d'énervement du courbis (qui en général ne fait que lancer des pics acerbes mais calmement)... Une remarque à vous les gones, les cdf sont aussi virulents avec perperre bourgoin, darmon qu'avec aulas. Simplement aujourd'hui c'est aulas point barre (doomer intéresse toi aux articles consacré à paris par ex) Qt à Martel il a le cul entre 2 chaises. il veut faire de son club sympathique un "grd club"... alors y s'est fait copain avec tous ces magouilleurs. Mais eux ça les arrangent bien qu'un club comme lens acquiesce et joue leur jeu. Mais si y fait pas gaffe Martel on finira comme nicollin : baisé et en D2...

La revue des Cahiers du football