En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La Gazette, numéro 27

Faut-il prendre les Cahiers au pied de la lettre?.. Ronaldinho rejoint un PSG qui ne doute de rien… Les fumigateurs de stade seraient-ils enfin punis?
le 18 Jan 2001

 

L'humour est-il soluble dans le football?
Un piège était dissimulé dans l'article de Pierre Martini (Aulas et nous…), dans lequel quelques-uns sont tombés gaillardement. Il était pourtant facile à éviter, signalé par un panneau "sens de l'humour", juste avant. Piège, ou test pour sonder la compatibilité de chacun avec les Cahiers du football? Car franchement, cette bonne grosse vanne innocente a bien fait rire la rédaction, qui l'assume entièrement. On pouvait légitimement ne pas la trouver drôle, mais tous ceux qui l'auront prise au premier degré ne sont pas encore prêts à supporter notre mauvais esprit. Mais par ailleurs, quels jolis débats, tant sur Aulas que sur la sanction infligée à l'ASSE… Alors merci à tous, y compris aux indignés qui nous ont pris au pied de lettre, leurs réactions sont au moins aussi drôles que leur cause.

Etoiles et toiles
Ronaldinho jouera donc au PSG la saison prochaine, et le club parisien confirme sa capacité à faire parler de lui en dépit de résultats sportifs totalement insignifiants. Cette fuite en avant a aussi de quoi inquiéter, justement parce qu'elle ne s'appuie pas sur des bases très solides. Où en est l'objectif de qualification pour la Ligue des champions aujourd'hui, quel sera le standing de l'équipe dans laquelle le prodige brésilien débarquera? Surtout, on s'interroge sur l'incapacité totale du club à préserver un tant soit peu de continuité dans son évolution. Tous les ans, c'est un nouveau PSG qu'il faut reconstruire, sur des ruines plus ou moins fumantes. Luis Fernandez a ainsi été plus prompt à installer son pouvoir et à renouveler les postes clé (préparateur physique, médecin, manager sportif) qu'à redresser la barre sur le terrain. Les spéculations autour d'un transfert de Dalmat trahissent un nouvel échec de belle ampleur, tout à fait symbolique. Mais c'est un peu comme si cela importait bien moins que les opérations de prestige menées sur le marché des transferts ou devant les médias, qui avaient commencé cet été avec le retour trop "stratégisé" d'Anelka. Par ailleurs, la ligne de crédit accordée au club par son actionnaire majoritaire semble inépuisable malgré les revers, et ne plus obéir à aucune rationalité. D'ailleurs, est-ce bien Laurent Perpère qui tient les rênes de cette cavalcade effrénée, et a-t-elle l'aval de Vivendi-Universal-Messier?
On ne boudera pas le plaisir de voir évoluer Ronaldinho dans notre championnat préféré, mais on aimerait qu'un jour les "grands" clubs nationaux assument enfin leur statut et parviennent à une maturité qui leur fait aujourd'hui gravement défaut. Pour que l'arrivée d'un tel joueur semble un peu moins surréaliste.

Enfumés
Signalons que deux supporters du PSG qui s'étaient rendu coupables de lancers de fumigènes sur les supporters verts à Geoffroy Guichard samedi dernier, ont été condamnés à de la prison ferme par le tribunal correctionnel de Saint-Étienne (un mois pour l'un et deux semaines pour l'autre - AP 16/01). Comme nous stigmatisons souvent l'impunité de ce genre de comportements qui peuvent avoir des conséquences irréparables, saluons l'efficacité des caméras de vidéo-surveillance et surtout la condamnation rapide des fautifs. On aura pour ces derniers un peu de commisération (ils ont 18 et 20 ans), mais il est temps qu'une jurisprudence dissuasive soit dans l'esprit de tous ceux qui se livrent à de telles pratiques, encore aujourd'hui banalisées.
Le hasard veut que nous avions rendu compte la saison passée d'incidents de ce genre lors du précédent ASSE-PSG, qui avait été émaillé de regrettables exactions. pour mémoire: Pas de fusées sans bœufs, 11 mai 2000.

Réactions

  • marco le 18/01/2001 à 00h00
    juste pour signaler que ronaldinho étant libre le 15 fevrier, paris ne deboursera sans doute rien...
    A ce prix là, meme mature et vacciné, il faudrait etre fou pour le laisser aux autres...

  • olivier le 18/01/2001 à 00h00
    Je vois que l'on est toujours râleur et polémiste ici. Un club français fait un énorme coup (peut-être une des grandes stars du football mondial, et ceci quasi-gratis) et de quoi on parle: des déboires du PSg actuel. Tout d'abord, il est bon de rappeler que les bilans de toutes les équipes se feront après la dernière minute du dernier match (à moins qu'une nouvelle affaire éclate ensuite, et que telle ou telle équipe soit privée d"un certain nombre de points). Et à ce propos, il est fort possible que les grosses écuries telle que Paris et Monaco (là je ne cite pas l'OM qui, il faut le reconnaitre, présente une équipe moyenne) fasse 11 dernières journées tout feu tout flamme. Certes, des équipes telles que l'OL, Bordeaux mais surtout Nantes, semble promis à la ligue des champions de la saison prochaine, mais il est bon aussi de remarquer que ces trois équipes ne sont pas toujours régulière. De plus Paris est à 10 points et Monaco à onze points de Nantes. Il suffit que le PSg gagne leurs trois prochains matchs (à domicile contre Lens, puis à Nantes, puis réception de Guinguamp) et les revoila dans le coup.
    Mon conseil serait donc de parler plus du terrain que des résultats sans analyse (ainsi pour le PSG, est mené par Luis, la défense va un peu mieux, mais l'attaque est catasrophiquement innéficace, pourquoi? trop de joueurs à vocation défensive? Non compréhension entre les attaquants, notemment Anelka, et les milieux de terrain ? Manque de leader? Trop d'absence? Ou encore, et c'est ce que je pense, peu de changement de rythme?). Mais surtout il faut éviter le prophétisme..

    En attentant, réjoussons nos du retour de stars dans le championnat, tel qu'Anelka et Ronaldhino au PSG, de Panucci, Simone ou Gallardo à Monaco; d'Anderson à Lyon etc...
    En ce qui concerne les grands clubs français, il devrait suivre l'hériatge Denisot, avec qui un entraineur qui commencait la saison la finissait. Je crois que c'est là, que se soit au niveau national ou européen, que les grands français y perdent. Aussi faudrait-il encore que la pression de certains journalistes pour virer certains entraineurs ( et souvent marquer ensuite le manque de moralité des dirigeants à ce propos) soit moins forte.

  • Antanael le 18/01/2001 à 00h00
    D'accord avec vous pour dire que Paris s'illustre tous les ans (et maintenant 2 fois par an !) en payant une somme astronomique pour un joueur qui vaut sans doute beaucoup mais qui oublie parfois de le montrer (ah, Okocha, capable du meilleur mais aussi pas mal de pire). Comparons à Manchester (bon, c'est vrai, c'est osé) qui conserve son effectif quasiment année après année, contrairement au PSG qui se renouvelèe tous les ans. Sedan, Lille et les autres construisent leur collectif sur le long terme (et se font piller après, ce qui les condamne dès le premier succès), c'est sans doute la leçon à retenir pour nos "grands" clubs français. Qui ne souhaiterait pas un (ou plutôt plusieurs) club maintenant son statut sur un peu plus de 12 mois ? Il me semble que cela devient aujourd'hui plus possible qu'hier, étant donné les sommes investies dans le foot français. Question de volonté ou de stratégie à long terme sans doute.
    Enfin, et cela n'a pas grand chose à voir, tout le monde note l'arrivée de Ronaldinho et personne n'acclame le retour de Madar ! Loko peut-être à Lyon, Ouédec l'année prochaine en D1 avec Montpellier, vive nos gloires !

  • marco le 18/01/2001 à 00h00
    je le repete ronaldinho ne coutera RIEN!!!
    merde, d'accord pour qu'on critique paris sur anelka, y a un fond, mais bon on va pas rechigner à engager une star gratuite quand meme !!!!!!!!

  • ZZ le 18/01/2001 à 00h00
    Je suis assez d'accord avec vous quand vous dites que le PSG n'a pas de plan... mais je suis aussi d'accord avec ceux qui disent que Ronaldhino au PSG c'est une bonne chose: rappelons qu'il n'y aura pas d'indemnité de transfert et qu'on dit de lui qu'il est le futur grand de demain (même si cela reste à vérifier)... Et puis il connait déjà la maison Canal puisque c'est elle qui gère son image. Plus sérieusement je crois qu'au PSG comme à l'OM et apparemment à Monaco aussi (c'est à dire les 3 clubs qui pendant un temps ont porté le football français, j'oublie Bordeaux volontairement puisqu'eux vont bien), il y a une culture de la crise qui s'installe : je crois aussi que c'est dû au fait que l'on n'arrive pas à rivaliser avec les grands d'Europe. Pour ceux qui font de Lyon, un grand, je crois qu'ils sont un peu en avance sur leur époque... L'OL n'est pas encore un grand mais peut le devenir... il suffit qu'un jour, il gagne quelque chose...
    Concernant les fumigènes, c'est vrai que c'est bien de voir des mecs condamnés mais il faudrait distinguer l'usage du fumi à titre décoratif (c'est bô une tribune enflammée et les retards que ça provoque ne me semblent pas si dramatiques que ça sauf pour les créneaux horaires des TV mais elles-mêmes passent leur film de 20 h 30 à 21h alors...) et le fumi au titre d'arme (c'est de suite moins bô un supporter en flammes) et c'est uniquement ce dernier usage qui devrait être réprimé.

  • marco le 18/01/2001 à 00h00
    Oui, c'est vrai les "grands" clubs ont un problème. Ils ne connaissent pas la continuité.
    Pourquoi?

    - Les bons joueurs cadres sont partis hors de France. Ainsi à Paris, (c'est ce que je connais le
    mieux, il n'y a QUE des jeunes ou des joueurs qui ne font pas totalement le poids. Comment demander à Anelka, multi millionaire, star gigantesque, d'ecouter un cadre parisien comme Rabé?

    - Il y a quelques années, avant l'arret Bosman notamment, il n'y avait pas une telle frenesie de transfert. En cas de difficulté, il fallait se battre pour jouer. Aujourd'hui, si un joueur a des difficultés, c'est plus simple de se barrer.
    Forcément après, on peut pas demander grand chose au niveau lien
    - Les medias mettent une pression enorme, ainsi si Paris recrute cher, les resultats sont attendus immediatement (alors que c'etait un recrutement plutot long terme)
    Les medias sont impatients, et les presidents le sont du coup

    - Gagner c'est se perdre... Pour Monaco, leur grande saison passée les a amené à perdre Lamouchi et TRezeguet... Alors comment construire dans la duré si les premières réussites entrainent le depart de vos piliers?


    Quelles solutions si on ne veut pas perdre les grands clubs en france (je trouve sedan sympathique, mais 18 sedans, ce serait aps top (18 PSG non plus d'ailleurs)


    - miser sur des joueurs de talent jeunes, en esperant qu'ils donnent vite leur pleine mesure avant de partir dans le calcio ou la liga....

    C'est ce qu'ont fait Paris et Monaco. Deux échecs... car il faudra toujours des joueurs d'experience dans les coups durs...

    - garder des joueurs cadres, mais forcement moins bons... C'est plus la solution Marseille depuis le depart de dalmat et luccin, mais la qualité n'est pas forcement au rendez vous...

    C'est surtout le cas Bordeaux qui ainsi est dans le coup au niveau national mais qu'en est il au niveau international?????

    - pleurer


    Voila, les grands clubs patissent de l'arret Bosman, qui au lieu de rendre les chances des européens, joueurs et clubs, égales, a creusé le tombeau des clubs français...
    Alors comment reussir... La continuité me semble difficile dans l'etat actuel des choses, qu'ils le veuillent ou non... Milan AC veut Robert, parait il, Djetou et Cristanval sont des cibles, alors comment parler de stabilité?
    Cette stabilité, aujourd'hui n'est plus possible, et il est vrai que les dirigeants ne s'en soucient guère...
    -

  • Rebelle le 18/01/2001 à 00h00
    Je suis stéphanois, passionné du PSG donc à plaindre, je sais plus quoi penser!!!

  • Seb le 18/01/2001 à 00h00
    Marco, je te trouve un peu dur avec Bordeaux au niveau international. Si tu regardes les dernières saisons, le parcours des Girondins, même s'il n'est pas super flamboyant, n'est pas non plus catastrophique:

    96 finaliste de l'UEFA, 97 défaite contre Aston Villa au 1er tour, 98 1/4 de finale UEFA contre Parme (futur vainqueur), 99 deuxième tour de Champions League (avec une poule Manchester, Fiorentina et Valence!) et 2000 toujours en course en lien
    Même s'il n'y a pas de quoi classer Bordeaux comme un très gros club européen, on ne peut pas non plus considérer que c'est un palmarès lien
    D'ailleurs, pour toi, sur les 5 ou 6 dernières saisons, j'aimerais savoir qui tu vois comme très gros club européen (à part le Réal et Man U) ?

  • marco le 18/01/2001 à 00h00
    Avant tout pour moi Bordeaux est un grand club.
    Maintenant ce que je voulais dire c'est qu'il semble dur pour Bordeaux de remporter une coupe d'Europe.
    Les saisons dont tu parles, de plus, il y avait Micoud et Wiltord. Certes Pauleta est arrivé et remplace pas trop mal Nino, mais qui pour
    Micou ???

    Bordeaux est surement le meilleur club de France, auj, mais n'a pas les moyens de rivaliser avec le real, le barca, la juve, la lazio, manchester, ....
    (par rivaliser je ne veux pas dire eliminer un de ces clubs mais les battre tous et gagner la coupe d'europe)


  • houbahouba le 18/01/2001 à 00h00
    Désolé pour ceux qui se sont fait prendre avec des fumigènes mais comme il est difficile de connaitre à l'avance l'utilisation qui en sera faite, je vois pas comment éviter d'en interdire l'usage dans les tribunes même si c'est très joli!

    Ronaldhino arrive à Paris? Avant de critiquer ce choix des dirigeants parisiens, rappelons nous que Ronaldo était un inconnu (ou presque) en Europe avant que le PS-V (pas G, hélas) ne tente le pari de l'engager pour la réussite que l'on connait! Alors que Perprère et Cie prenne ce risque, pourquoi pas? Surtout si c'est à pas cher! Je crains simplement que sa première saison soit moyenne car il devra s'acclimater à l'Europe, au championnat français qui doit être plus rigoureux que le Brésil, à la pression parisienne, qui doit être moins forte qu'au Brésil, etc...etc...
    Souvenez-vous de Rai tant critiqué par la presse, les supporters et la France entière. C'est ensuite qu'on a vu le talent du joueur et la grandeur de l'homme (mais oui, mais oui).

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.